Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La campagne présidentielle bat son plein sous l'œil dubitatif des Malgaches

A Madagascar, la campagne électorale bat son plein une semaine après son lancement. Les candidats à la présidentielle du 7 novembre ont encore trois semaines pour faire campagne et présenter leur programme aux Malgaches. Alors que les meetings et défilés de partisans se succèdent dans tout le pays, les habitants d'Antananarivo ont bien du mal à s'y retrouver parmi les 36 candidats à la présidentielle.



Des centaines de partisans des anciens chefs d'Etat Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina défilent dans le centre de la capitale. Mialy, bouquiniste dans le quartier d'Ambohijatovo, observe la scène d'un air dubitatif.
 
« Je n’écoute jamais leur propagande. Je les regarde juste passer. Ça ne m'intéresse pas du tout parce que j'en ai vraiment marre des politiciens, explique-t-elle. A chaque élection, c'est la pagaille. On a l'impression qu'ils sont très intelligents, mais une fois arrivés au pouvoir, ils ne font rien. Ils sont égoïstes, voilà ce qu'ils sont. Je suis découragée, vraiment découragée ».
 
Difficile de faire un choix parmi les 36 candidats
 
A quelques mètres, Isaac, 19 ans, est vendeur de citrons. « Moi, je suis très intéressé par cette élection, mais je ne connais que deux candidats : Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, c'est tout ».
 
Connaître les 36 candidats et faire un choix, une tâche compliquée pour Lahatra, chauffeur de taxi. « Leurs programmes sont flous. Tout ce qu'ils font c'est de la propagande et dire "choisissez-moi". Par exemple, à côté là, vous voyez, c'est ce qu'est en train de faire le candidat numéro 25. Mais normalement ce qui devrait être la priorité d'un candidat, c'est son programme. Il faut expliquer le programme pour que les gens soient au courant. Là, la propagande dans les rues, c'est juste une démonstration de force. Moi, je veux voter, mais je n’ai pas encore vérifié si j'étais sur la liste électorale », détaille-t-il.
 
Seulement 9,9 millions d'inscrits sur la liste électorale
 
Stéphanie, elle, a 21 ans. Elle est étudiante et n'est pas inscrite sur le fichier électoral. « Déjà, je ne suis pas au courant de quand est-ce que je devais m'inscrire sur la liste. Et de toute façon, je ne suis pas du tout intéressée par la politique. Les candidats distribuent du riz ou de l'argent aux gens pendant la campagne ! C'est juste un combat pour obtenir le pouvoir ! », déplore-t-elle.
 
Sur une population estimée à 24 millions d'habitants, seuls 9,9 millions de Malgaches se sont inscrits sur la liste électorale.

Rfi.fr

Dimanche 14 Octobre 2018 - 10:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 16 Décembre 2018 - 16:28 Bobi Wine échappe à une arrestation