Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La cellule de veille électorale Wanep exhorte la CENA et le CNRA à stopper les déclarations des uns et des autres



 Le premier ministre, Mouhammed Boun Abdallah Dionne, a affirmé, hier lors d’une conférence de presse que le candidat  Macky Sall a été réélu en remportant « au moins 57 % » des voix lors du premier tour de l’élection présidentielle. L'opposition (Idrissa Seck et Ousmane Sonko) a également, en conférence conjointe, annoncé un second tour inévitable. La cellule de veille électorale Wanep Sénégal condamne toutes les sorties en ce sens. De quelque bord que ce soit

« Personne ne peut se permettre de donner des résultats chiffrés.  Parce qu'il  y'a dans le Code électoral des services qui sont dûment habilités à le faire. Sur ce chapitre, nous déplorons ce qui s'est passé et qui n'a pas été légaliste. Que ce soit le Premier ministre ou l’opposition. Il n'est pas permis au Sénégal, sans que les instances habilités à donner des résultats en cette matière ne soient en mesure de donner des résultats définitifs. Il n'est pas autorisé à quelqu'un, que ce soit la presse ou les leaders politiques de proclamer des résultats à partir de leur propre niveau », a dénoncé le Wanep, face  à la presse ce lundi 25 février 2019.

Toutefois, par le biais de son porte-parole, Madame Diatou Cissé, Wanep invite la Commission Électorale Nationale Autonome (CENA), à communiquer de façon large et proactive sur son implication dans le processus au regard des pouvoirs qui lui confère la loi et au Conseil National de Régulation de l'Audiovisuel  (CNRA ),  de prendre toutes les dispositions utiles et légales pour empêcher l'annonce des résultats des élections en dehors des instances légales habilités à la faire.

Fana CiSSE

Lundi 25 Février 2019 - 18:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter