Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La justice, ce grand corps malade guinéen

Le 5 septembre 2021, le président Alpha Condé est renversé par un coup d’État militaire mené par les Forces spéciales. Se referme ainsi son mandat anticonstitutionnel, imposé à la population au prix de dizaines de morts et de centaines d’arrestations. Dans ses premières déclarations, le colonel Mamadi Doumbouya, chef des putschistes, annonce sa volonté de rétablir l’État de droit. Il assure que « la justice sera la boussole qui orientera chaque citoyen ».



Une phrase imprimée dans la mémoire des Guinéens comme une promesse, tant l’appareil judiciaire s’est montré soit totalement défaillant, soit inféodé au pouvoir sous le règne du président déchu. En 63 ans d’indépendance, et malgré des avancées notables ces dix dernières années, l’institution judiciaire n’a jamais été en mesure de remplir pleinement son rôle.

RFI

Jeudi 27 Janvier 2022 - 15:25


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter