Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La remontada contre Manchester United traumatise toujours Thomas Tuchel



La remontada contre Manchester United traumatise toujours Thomas Tuchel
Thomas Tuchel a tourné la page PSG mais le souvenir du club français reste encore bien vivace dans son esprit. Son départ de la capitale française date d'il y a deux mois seulement. Il a déjà rebondi, retrouvant un poste à Chelsea. Ses débuts sont d'ailleurs satisfaisants puisqu'il n'a toujours pas perdu avec les Blues. Encore mieux, il a remporté le premier round en 8e de finale de Ligue des Champions face à l'Atlético de Madrid. De bon augure pour la suite et notamment la réception de Manchester United demain à Stamford Bridge (à suivre en live sur Foot Mercato), une équipe déjà rencontrée deux fois par l'entraîneur allemand cette saison... avec le PSG en C1. Mais ce ne sont pas ces deux matches qui sont restés dans la mémoire de Tuchel.


En conférence de presse d'avant match, il est revenu sur un moment encore très douloureux, cette fameuse élimination en 8e de finale de Ligue des Champions il y a deux ans maintenant. Alors que les Parisiens s'étaient imposés 2-0 à l'aller en Angleterre, ils se sont complètement effondrés au retour au Parc des Princes (défaite 3-1) face à une équipe mancunienne très diminuée. «Je vais être très honnête. Après ce match, j’ai été deux jours dans le noir. Je peux vous dire que je n’ai parlé à personne. Je n'ai pensé à rien d'autre qu'à cette défaite. C’était peut-être la pire défaite que j’ai vécue parce qu’elle venait de nulle part avec toutes ces circonstances. J’ai passé deux jours à broyer du noir.»

Tuchel a passé deux jours très compliqués
Cet événement est encore très vivace dans l'esprit de Tuchel. Car, il faut bien le dire, une qualification tendait les bras au PSG, tant sa supériorité avait été éclatante lors du match aller. Pourtant, l'impensable s'est produit face à une équipe de Manchester United sans Phil Jones, ni Antonio Valencia, Matteo Darmian, Nemanja Matic, Juan Mata, Paul Pogba, Ander Herrera (à l'époque à MU), Jesse Lingard, Anthony Martial et Alexis Sanchez, tous blessés ou suspendus. Cela n'a pas empêché les champions de France de s'incliner au bout d'un scénario fou entre l'erreur de Kehrer dès le début de match, la faute de main de Buffon, un échec de Mbappé face à De Gea, et surtout cette main de Kimpembe dans les dernières secondes qui a offert à Rashford le penalty victorieux.

«C’était les circonstances de ce match et comment nous y sommes arrivés avec la pression autour du club à propos des huitièmes de Ligue des Champions, l’histoire d’avant (la remontada face au Barça en 2017). C’était comme si cette défaite venait de nulle part et c’est pourquoi ce coup était difficile à encaisser. Mais, comme je l’ai dit, j’ai été deux jours dans une période difficile. Nous avons donné aux joueurs deux jours de congés et je pense que c'est ce qu'il y avait de mieux pour tout le monde. » La leçon a visiblement été retenue puisque le PSG de Tuchel a échoué en finale la saison dernière et devrait probablement rompre le signe indien face au Barça dans dix jours, après avoir gagné 4-1 à l'aller au Camp Nou. Enfin, avec le PSG, l'histoire nous a appris qu'il ne faut jamais crier victoire trop vite.

Footmercato

Samedi 27 Février 2021 - 19:10