Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Lancement du projet un Talibé un métier : 80 millions de F CFA débloqués pour la formation de 200 talibés



L’Association Génération Saalih en synergie avec 3FPT et son partenaire technique Perform, ont procédé, ce mercredi à la cérémonie de lancement de la formation de 200 talibés dans les métiers de l'automobile à Dakar. Le coût de la formation, qui va durer six (6) mois, est évalué à environ à 80 millions de F CFA, selon Aby Seye, Directrice général du Fonds de Financement de la Formation Professionnelle et Technique. 
 
« C’est une association qui travaille pour la formation et l’insertion des talibés, à travers une approche globale et territoriale. Nous avons débuté ce travail depuis pratiquement 2015. Et aujourd’hui nous sommes là, pour lancer le projet un talibé un métier avec la formation de 200 talibés à Dakar. Ce, avec l’appui de notre partenaire financier qui est le 3FPT et celui technique, le Dg de Perform M. Dame Gueye », a déclaré Fallou Niang, Président fondateur de l’Association génération Saalih.
 
Aby Seye, Directrice général du Fonds de Financement de la Formation Professionnelle et Technique (3FPT) interpellée sur le coût de la formation précise : « Le coût de cette formation est environs 80 millions de F CFA. Nous sommes sur une face pilote ou nous démarrons avec 200 jeunes qui doivent être formés. Globalement ce que je peux dire pour ce lancement, nous sommes sur les objectifs qui nous sommes assignés et fixés par la haute autorité, mais également par le Ministère de la Formation Professionnelle et de l’Artisanat. Aujourd’hui, l’ambition est d’ouvrir la formation aux couches vulnérables ».
Quant à Dame Gueye, partenaire technique de l’Association génération Saalih, il précise que l’Etat a mis en place ce qu’on appelle le système approche par compétences. « Il ne s’agit pas seulement d’être un diplômé, ou bien de fréquenter l’école pour pouvoir faire certains métiers. L’Etat a mis en place ce qu’on appelle le système approche par compétence. C'est-à-dire une formation vraiment orientée métier. La formation prendra 6 mois et nous espérons qu’ils seront opérationnels au sortir de cette formation. Car nous avons beaucoup de partenaires techniques. L’année dernière, 90 % de nos élèves ont été recrutés directement à l’école », a fait savoir Dame Gueye, Directeur général de Perform, à l’Institut Supérieur des Métiers de l’Automobile et de l’Aviation.
 


Mercredi 12 Août 2020 - 20:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter