Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Lancement projet Local Open GovLab: AfricTivistes vole au secours des Collectivités locales



Local Open GovLab (LOG), un projet d'appui et d'accompagnement des Collectivités locales, par le biais du numérique, pour une gouvernance inclusive et participative a été lancé ce jeudi à Dakar par l'ONG AfricTivistes. Ce projet s’appuie sur un parcours assisté de gouvernance locale ouverte pour une durée de 6 mois. Cela se décline selon Cheikh Fall, Président de AfricTivistes, à travers l'implication des populations dans la gestion et l'organisation des affaires de la cité, la création d'un cadre de communication, l'encouragement à la redevabilité des élus, entre autres.
Il porte sur le thème : « L’Afrique à l’épreuve de la Gouvernance Locale Ouverte ».
 
« Nous sommes ceux qui promeuvent la démocratie participative par le billet numérique. Nous sommes 200 au niveau du continent, et nous sommes présents dans 40 pays. Nous avons la vocation de construire des pays démocratiques. Il nous faut construire des pays avec respect des institutions, construire d'abord des citoyens conscients de leur devoir. C'est pourquoi nous avons décidé d'aller vers les Collectivités locales, les quartiers, les communes où grandissent les enfants, pour impulser la dynamique de citoyenneté, de gouvernance locale ouverte, et de participation citoyenne pour que ces enfants quand ils grandiront demain, ils auront une relation différente », a déclaré Cheikh Fall, Président de AfricTivistes.
 
Poursuivant ses propos, il précise que ce projet s’appuie sur un parcours assisté de gouvernance locale. « Ce projet s’appuie sur un parcours assisté de gouvernance locale ouverte pour une durée de 6 mois. Cela se décline, à travers les populations, dans la gestion et l'organisation des affaires de la cité, la sensibilisation des citoyens et la formation des élus pour un meilleur accès à l'information d'intérêt public, la création d'un cadre de communication, d'échanges des citoyens pour une meilleure collaboration avec les élus, l'élaboration de mécanismes et d'outils d'aide à la modernisation de l'administration locale. Nous comptons mener le projet local en deux phases. Le premier consiste à sélectionner des maires de quatre communes de la sous-région. 7 mairies au total qui seront accompagnées par un dispositif appelé Parcours assisté à la gouvernance local ouverte ». Durant tout ce parcours, nous allons développer des outils, nous allons former, créer des cadres. Pour le moment, nous travaillons dans quatre pays. Et dans chaque coin de ces pays, nous allons sélectionner deux collectivités locales ».
 
Mamadou Aliou Laly Diallo, maire de la commune de Labé en Guinée Conakry, a lui évoqué l’intérêt de respecter ce qu’on appelle le principe de redevabilité. « C’est avec joie et satisfaction que nous accueillons ce projet. Parce que nous avons constaté que ce projet vise à pratiquer une gouvernance ouverte, participative pour les citoyens et par les citoyens. Voilà pourquoi nous avons postulé pour ce projet. Nous avons participé à ce projet, parce qu’il nous permet de respecter ce qu’on appelle le principe de redevabilité. Et en même temps, à travers ce projet nous constatons que nous serons outiller », dit-il.
 





Jeudi 29 Juillet 2021 - 15:52


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter