Le Forum de Tana - La gouvernance des ressources naturelles en Afrique: L’ancien président malawite Joyce Banda rejoint le Conseil



Le Forum de Tana est une réunion annuelle qui rassemble les dirigeants et les intervenants africains afin d’engager et d’explorer des solutions de sécurité dirigées par des Africains. Le 6ème Forum de Tana aura lieu les 22 et 23 avril 2017 à Bahir Dar, en Éthiopie.

«Le thème du Forum de Tana 2017 (la gouvernance des ressources naturelles en Afrique) tombe à point nommé compte tenu de l’importance cruciale des ressources naturelles dans la quête de développement durable de l’Afrique. Le Secrétariat du Forum a préparé un document récapitulatif ainsi que 5 infographies détaillées offrant un aperçu de ce qui est attendu dans le cadre du Forum qui se tiendra l’année prochaine», lit-on dans le document parvenu à Pressafrik.com.
 
Le Forum de Tana a identifié «cinq (5) défis liés aux ressources (les matières extractibles, les terres, l’eau, les mers et les forêts et la biodiversité) afin de discuter des raisons qui font de l’exploitation de ces ressources une source de tension et de violence toujours plus importante».

Le Forum de Tana a en outre annoncé «un nouveau Conseil de Tana composé d’experts, d’acteurs du secteur privé, de politiciens et d’universitaires issus d’un large éventail de secteurs et de régions. Parmi d’autres personnes notables, le nouveau Conseil accueille l’ancien président malawite, le Dr Joyce Banda et l’ancien envoyé spécial de l’ONU en Syrie Lakhdar Brahimi. Le président Olusegun Obasanjo, qui préside le Conseil depuis sa création en 2012, continuera d’assumer ce rôle important pour une année supplémentaire, afin d’assurer la transition fluide de la prochaine équipe de direction».

La transformation du Forum «vers la Fondation de Tana constitue une autre évolution majeure. Ce nouveau statut offrira plus de flexibilité et d’adaptabilité à l’organisation de cet événement annuel qui prend de plus en plus d'ampleur, et permettra également diverses autres activités dans le domaine de la sécurité. Par exemple, le concours annuel de dissertation de l’Université favorise la voix des jeunes chercheurs du continent afin de les inclure dans les discussions informelles, accessibles et spontanées qui font la renommée de Tana».

Le concours est ouvert aux ressortissants africains inscrits dans des universités reconnues du continent. 


Lundi 21 Novembre 2016 - 14:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter