Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le corps de Maradona "doit être conservé" pour des tests ADN, selon un juge

Le corps de la légende du football Diego Maradona "doit être conservé" en attendant que soit tranchée une affaire de paternité, a décidé un tribunal argentin, mettant fin aux projets de crémation.



Le corps de Maradona "doit être conservé" pour des tests ADN, selon un juge


Maradona est mort d'une crise cardiaque en novembre dernier, à l'âge de 60 ans.

En réponse à une action en justice intentée par une femme qui affirme que Maradona pourrait être son père, le tribunal a déclaré qu'un échantillon d'ADN du footballeur devait être soumis.

Il avait deux filles issues d'un mariage. Après son divorce, il a reconnu la paternité de six autres enfants.

L'affaire a été portée devant le tribunal par une jeune femme de 25 ans, Magalí Gil.

1px transparent line
Mme Gil, qui a été adoptée, dit que sa mère biologique l'a contactée il y a deux ans pour lui dire que son père "pourrait être Diego Maradona".

Dans une vidéo publiée sur Instagram, Mme Gil a déclaré que c'était un "droit universel" de savoir "si Diego Maradona est mon père biologique ou non".

Après sa mort le 25 novembre, Maradona a été enterré dans un cimetière privé près de Buenos Aires. Le 30 novembre, un tribunal a décidé que son corps ne serait pas incinéré avant que toutes les analyses médico-légales nécessaires aient été effectuées.

La décision de mercredi relative à l'affaire de paternité a prolongé cette interdiction.

BbcAfrique

Samedi 19 Décembre 2020 - 09:36


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter