Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le mouvement "Apr Dakar va mal" monte au créneau et dénonce le traitement réservé à son sort



Un mouvement de jeunes républicains, appelé "Apr Dakar va mal" s'est réuni ce mardi 22 octobre 2019, pour dénoncer « le traitement réservé à son sort depuis bien longtemps ». Ils ont fait face à la presse pour interpeller directement le président de la République Macky Sall afin de rétablir le lien « coupé » entre lui et sa jeunesse de Dakar.
 
« Si nous sortons par le biais de la presse, c’est moins pour chanter votre bilan ô combien élogieux et votre vision ô combien claire pour le Sénégal, que pour la négligence dont nous faisons objet. Depuis votre accession présidence, jusque-là, jamais vous n’avez eu à rencontrer la jeunesse de Dakar pour traiter avec elle les problèmes qu’elle rencontre au quotidien. Et pourtant solvable par de simples mesures. Loin d’être aigris ou jaloux, les départements que vous avez reçus en audience n’ont pas plus de mérite que nous », fulmine Djiby Ndour, leur porte-parole.
 
Ces jeunes du parti au pouvoir ont aussi rappelé le président Macky Sall que les combats les plus durs pour son accession et sa reconduction à la magistrature suprême ont été menés à Dakar. Ils se disent plus que jamais lassés par les remontrances du genre « vous êtes trop pressés » qu’on leur sert souvent dans le but de leur mettre dans une situation attentiste pour y demeurer éternellement.
 
M. Ndour, responsable Apr Gueulle Tapée Fass Colobane, d’ajouter : « Notre vocation consiste à vous interpeller publiquement pour rétablir le lien qui est coupé entre vous et votre jeunesse surtout celle de Dakar. Nous sommes conscients de l'amour que vous nourrissez pour votre jeunesse, mais certains responsables à qui vous faites confiance font de leur mieux pour briser le lien qui vous lie dans le but d'en faire leurs propriétés privés, chose que nous n'accepterons pas car étant totalement acquis à votre cause ».


Mardi 22 Octobre 2019 - 22:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter