Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le préservatif féminin

Le principal atout du préservatif féminin ? Il permet à la femme de ne plus dépendre de son partenaire pour se prémunir des infections sexuellement transmissibles (IST), dont le VIH. Un mode de contraception qui reste pourtant peu connu...



Le préservatif féminin

Quelle est la fiabilité contraceptive du préservatif féminin ?

Comme son équivalent masculin, le préservatif féminin est un moyen de contraception. Il est utilisé pour éviter une grossesse en l'absence d'autres contraceptifs. Sa fiabilité est comparable à celle du préservatif masculin.
Le risque de grossesse varie de 2,6% en cas d'utilisation correcte à 10% en pratique (respectivement, 2% et 12% pour le préservatif masculin). Mais cependant inférieure à celle d'autres alternatives mieux connues telles que la pilule ou le stérilet.

Le préservatif féminin protège-t-il des IST ?

Les préservatifs féminins offrent en outre une protection contre les IST - notamment contre le VIH (responsable du sida). Ce qui n'est évidemment pas le cas de la pilule ou du stérilet. Ils diminuent également la transmission du HPV (qui provoque le cancer du col de l'utérus) mais ne l'évite pas complètement.

Par ailleurs attention, le préservatif féminin ne recouvre pas entièrement les petites lèvres. Il n'offre donc pas une très bonne protection, ni contre l'herpès, ni contre le HPV (également responsable de verrues génitales) qui se transmettent aussi de peau à peau.

Dès lors, la combinaison d'un contraceptif très fiable pour éviter une grossesse non désirée (par exemple, pilule ou stérilet, implant, patch ou anneau contraceptif) et d'un préservatif (féminin ou masculin) pour limiter les IST permet une protection satisfaisante lors des rapports sexuels.

Mode d’emploi

Encore méconnu, bien qu’apparu en France en 2000, le préservatif féminin est pourtant idéal et fait oublier les inconvénients de son confrère masculin. Plus résistant, sans latex, plus confortable notamment pour l’homme, il se place à l’intérieur du vagin plusieurs heures avant le rapport sexuel ! Cela permet de maîtriser sa protection… Légèrement plus compliqué à mettre, un peu d’entraînement devrait arranger cela… Là encore, ouvrez l’emballage avec délicatesse pour ne pas le déchirer. Mettez-vous dans une position confortable : couchée, assise, ou debout avec un pied posé sur une chaise. Insérez l’anneau intérieur bien au fond du vagin, contre le col de l’utérus. Placez l’anneau extérieur convenablement à l’extérieur du vagin. Pratique, vous n’êtes pas obligé de le retirer dès le rapport terminé ! Seul hic, il est bien plus cher...

Pas de tabou.

Protégez-vous contre les IST

Source : 
caseeworld.com



Lundi 5 Mars 2012 - 17:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter