Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Les groupes rebelles irakiens réunis en Jordanie

C’est un ballon d’essai pour sortir de la crise irakienne : la Jordanie accueille ce mercredi une conférence regroupant tous les groupes rebelles irakiens. Ceux qui, depuis début juin, ont pris les armes contre le gouvernement central. Les Américains semblent faire pression de tous les côtés pour trouver une solution politique à la crise qui agite le pays.



Washington souhaite toujours pouvoir stopper l’offensive des rebelles en relançant la machine politique. Mardi, le Parlement irakien a élu son président : un sunnite islamiste, Salim al-Joubouri. L’assemblée a maintenant trente jours pour élire un président de la République, qui aura à son tour deux semaines pour désigner un Premier ministre. Le Premier ministre sortant, Nouri al-Maliki, semble avoir finalement accepté de s’effacer. Mais il cherche à imposer son ancien chef du personnel, Tareq Najim.

C’est devant ces hésitations, ces blocages, et ces marchandages entre groupes politiques que la Jordanie a lancé cette idée de conférence avec les forces rebelles. Celles-ci ne reconnaissent pas le processus politique mis sur pied par les Américains en 2003. Elles veulent une nouvelle Constitution, et refusent l’idée de diviser l’Irak en trois régions - sunnite, chiite et kurde.

L’intérêt de cette conférence sera de permettre à ces groupes de formuler leurs demandes. On peut s’attendre à y voir des tentatives de séduction, mais également de division. La réponse de l’opposition, jusqu’ici, est unanime : « Maliki dehors, avant toute chose ».

Source : Rfi.fr
 



Mercredi 16 Juillet 2014 - 12:09