Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Limogeage de Samba Ndiaye Seck et Moustapha Ka : une question orale déposée dès ce mercredi, sur la table du ministre de la Justice



Limogeage de Samba Ndiaye Seck et Moustapha Ka : une question orale déposée dès ce mercredi, sur la table du ministre de la Justice
Cheikh Abdou Mbacké  Bara Dolly va déposer une question orale dès demain, mercredi, sur la table du ministre de la Justice, Me Malick Sall. Le député membre du groupe parlementaire liberté et démocratie dénonce le limogeage de Samba Ndiaye Seck et Moustapha Ka, respectivement Directeur de cabinet du Secrétaire d’Etat chargé de la promotion des droits humains et de la bonne gouvernance et Directeur des droits humains, après leur passage devant le Comité des droits de l’homme des Nations Unies à Genève, sur l'affaire Karim Wade. 

Selon le parlementaire,  en tant que responsable du rapport qui a été lu devant ledit Comité, c’est le Garde des sceaux, ministre de la Justice qui devait être démis de ses fonctions. 

« C’est moi-même qui vais écrire une demande pour que le ministre explique ce qui a été retenu du rapport du Sénégal au Comité des droits de l’homme des nations-unies. J’ai le droit de lui adresser une question orale sur la question de limoger ces fonctionnaires. Je vais la déposer dès demain, mercredi », annonce le député en marge de la séance plénière ce mardi, sur la ratification des listes des membres des 14 Commissions de l'Assemblée nationale. 

Par ailleurs, le coordonnateur de Bokk Guis-Guis dans le département de Mbacké, se dit convaincu que le président Macky Sall veut briguer un troisième mandat. « Si on n’arrête pas la polémique sur le 3e mandat, le Sénégal va connaître la même la situation qui sévit actuellement en Guinée et en Côte d’Ivoire ». 

Il prévient le chef de l’Etat que le peuple sénégalais ne va pas accepter qu’il brigue un 3e mandat impopulaire et illégal. 

Aminata Diouf

Mardi 22 Octobre 2019 - 19:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter