Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Locales 2022: A Méouane, la coalition BBY tourne la page Bara Ndiaye

La coalition Benno Bokk Yakaar de la commune de Méouane a définitivement tourné la page du maire Bara Ndiaye. Au cours d’une rencontre tenue samedi 4 septembre 2021, les partis membres de la mouvance présidentielle (PS, APR, AFP, LD/MPT Originelle, Rewmi), ont décidé, aux prochaines élections locales du 23 janvier 2022, d’unir leurs forces autour d’un «candidat politiquement représentatif, socialement crédible, et techniquement compétent ». Après discussion, ils ont clairement retenu la candidature de Cheikh Sall, directeur général du CROUS (Centre régional des œuvres universitaires) de Thiès, membre de l’APR. Autrement dit, ils ont tourné la page Bara Ndiaye, maire sortant de Méouane et directeur général de la Maison de la Presse.



 Soucieux de préserver, dans cette partie du Cayor, l’unité et la cohésion de la mouvance présidentielle autour d’un «candidat politiquement représentatif, socialement crédible, et techniquement compétent », les représentants des partis (PS, APR, AFP, LD, Rewmi) membres de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) de la commune de Méouane, ont pris la décision ferme de porter la candidature de M. Cheikh Sall, directeur général du CROUS de Thiès, membre de l’APR, à la tête de leur alliance à l’occasion des élections municipales du 23 janvier prochain.

Les secrétaires généraux communaux des partis Rewmi, Papa Madiodio Diouf, PS, Abdoul Aziz Gueye, AFP, Mamadou Diop, APR, Cheikh Sall et LD, El Hadj Diop jugent en effet « urgent et nécessaire » de destituer Bara Gaye de (ses fonctions de maire. Pour prendre cette décision, les partisans du président Macky Sall dans la commune de Méouane ont pris en considération « l’importance de l’enjeu que représentent les élections territoriales pour la démocratie et le développement local », « la nécessité de bâtir une grande alliance politique et une équipe municipale plurielle et compétente », « le retard accusé par notre localité dans les domaines économique, social et infrastructurel à cause de la gestion solitaire de l’actuel maire ».

Après avoir analysé tout cela, ils se disent convaincus que la candidature de Cheikh Sall est « le gage le plus sûr de succès de la coalition présidentielle, compte tenu du profil de la personne et de l’immense espérance qu’il suscite ». Après quoi, ils ont lancé un appel à toute la population de la commune et à toutes les instances de BBY à « adhérer à ce choix de la raison et de l’espoir ».

Le responsable départemental du PS, Djibril Kandji, rétablit la vérité
Par ailleurs la coalition communale BBY de Méouane exhorte le gouvernement du président Macky Sall à « réaliser ses engagements au profit des populations de la localité en particulier, qui tournent autour du bitumage des axes routiers ‘’Pire-Méouane-Daya Diop’’, ‘’Mékhé ville-Mékhé village’’, ‘’Mékhé ville-Ndankh’’.

Sans oublier « l’achèvement du programme d’électrification rurale » et « la matérialisation au niveau local de la politique d’appui à l’entreprenariat des jeunes et des femmes ». Elle n’a pas manqué de féliciter le gouvernement du président Macky Sall et de l’encourager à « poursuivre sa politique d’équité territoriale et sociale notamment en faveur des populations rurales, des jeunes et des femmes ». Et aussi de saluer « l’esprit unitaire et les convergences de vues de la grande Coalition Benno Bokk Yaakar dans la perspective des prochaines échéances électorales ».

Une occasion pour le responsable départemental du Parti socialiste, Djibril Kandji, de rétablir la vérité sur son « interpellation par le maire sortant, Bara Ndiaye, sur une connexion avec sa candidature ». Et de souligner : « ce maire, notre dernière rencontre datait de la campagne présidentielle de 2019. Je ne l’ai pas revu depuis un an et demi et d’ailleurs je n’ai plus ses contacts. Comment donc établir une quelconque connexion avec lui » ?

Poursuivant, le responsable socialiste indique que « ce qui reste certain, c’est que cette rencontre engage la coalition présidentielle. Le Parti socialiste étant un parti organisé, nous avons choisi, en tant que membre fondateur de Benno Bokk Yakaar, de partager le pouvoir et demeurons constants dans cette coalition. Nous soutenons donc la candidature que BBY de Méouane a choisie », rapporte le correspondant du journal Le Témoin à Thiès.

AYOBA FAYE

Mercredi 8 Septembre 2021 - 10:40


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter