Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Mali: les circonstances de l’enlèvement du journaliste français Olivier Dubois



Mali: les circonstances de l’enlèvement du journaliste français Olivier Dubois
Dans une vidéo publiée ce mercredi 5 mai sur les réseaux sociaux, le journaliste français Olivier Dubois affirme être l'otage des jihadistes du Groupe de soutien à l'Islam et aux musulmans. Comment s'est-il retrouvé là-bas ? Qui sont ses ravisseurs ? Comment le rapt a eu lieu ?  RFI revient sur les derniers instants avant l’enlèvement.
 Avant son arrivée le 8 avril à Gao, le journaliste français, Olivier Dubois avait, via un intermédiaire, échangé des lettres avec un supposé chef jihadiste qui l’attendait. Dans les missives que notre correspondant à Bamako a pu consulter, il s’agissait d’un reportage.

À son arrivée à Gao, le même intermédiaire, du nom de Souleymane, l’accueille à l’aéroport. Les affaires du journaliste déposées à l’hôtel, il part au lieu du rendez-vous avec le chef jihadiste à l’intérieur de la ville de Gao. Comme convenu, il est sans son matériel de travail, ses futurs ravisseurs craignant d’être suivis.

Olivier Dubois a eu le temps de dire à Souleymane : « Si dans 45 minutes, tu n’as pas de mes nouvelles, il faut prévenir ma famille et Barkane ». Une semaine après sa disparition, l’inquiétude s’installe. Souleymane, l’organisateur du voyage, confie à RFI : « Je suis inquiet, Olivier a été sûrement enlevé ». L’intéressé confirme lui-même l’information dans une vidéo en précisant qu’il est entre les mains du GSIM, le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (ou JNIM).

Quant à Souleymane, l’intermédiaire, il est entre les mains des enquêteurs.

Avec BBC

Aminata Diouf

Mercredi 5 Mai 2021 - 18:51


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter