Mali : les déplacés du nord se confient

C'est la révélation faite par la dernière enquête Afrobaromètre sur la situation dans le pays.


Mali : les déplacés du nord se confient

Cette enquête a été effectuée auprès de 1200 adultes de nationalité malienne.

Elle révèle que ''plus de la moitié des ménages du Nord ont vu leurs boutiques détruites ou fermées.''

''Depuis que je suis arrivé ici, j'ai l'esprit tranquille parce que je suis sorti du calvaire. Ce que j'ai vu et entendu là-bas m'a vraiment effrayé'', soutient un déplacé du nord qui tente de refaire sa vie à Bamako, la capitale.

L'enquête d'Afrobaromètre a également indiqué que plus de deux tiers des ménages de Tombouctou et Kidal ont connu des intimidations et des menaces.