Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Mamadou Diop Decroix trouve le décret instituant le comité de pilotage du Dialogue national en contradiction avec l’arrestation de Guy Marius Sagna et Cie



Le Conseil des ministre a adopté, mercredi, le décret portant nomination des membres du Comité de pilotage du Dialogue national. Ce après que l'activiste Guy Marius Sagna et ses camarades ont été arrêtés devant les grilles du Palais présidentiel.

L'un des leaders de l'opposition, qui participe au Dialogue national initié par le chef de l'Etat, juge que les actes que pose ce dernier sont en contradiction avec ce qu'il prône. De l'avis de Mamadou Diop "Decroix", on ne peut pas appeler les Sénégalais au dialogue et procéder à l'arrestation de certains d'entre eux, qui expriment leur désaccord avec un fait établi.

"La publication du décret instituant le comité de pilotage du dialogue national qui aurait dû marquer une étape nouvelle dans la marche vers des consensus forts pour la paix et la stabilité est en contradiction totale avec la posture actuelle de raidissement du pouvoir marquée par l'emprisonnement de manifestants devant les grilles du palais de la République. Cette décision liberticide  tout comme les discours musclés faits de menaces et d'intimidation contre ceux qui exercent leurs droits de s'opposer ne riment pas avec les exigences du moment. Il doit être plutôt question, aujourd'hui, de mener les processus en cours jusqu'à leur terme sans heurts majeurs et de sauvegarder le pays dans l'hypothèse des changements complexes en perspective", peut-on lire sur la page Facebook du leader de AJ/Pads.

Mamadou Diop "Decroix" d'avertir: "De toute évidence l'opposition ne se laissera pas faire et ne sera pas non plus responsable de la détérioration d'une situation  déjà alourdie par les hausses sur l'électricité et les autres types de tensions sociales".

AYOBA FAYE

Vendredi 6 Décembre 2019 - 16:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter