Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Manifestations des pro-Sonko: le ministre de l'Intérieur minimise les incidents et avertit



Le ministre de l’Intérieur, Antoine Diome a réagi suite aux manifestations violentes notées hier, mercredi dans pratiquement tout le pays après l’arrestation de Ousmane Sonko pour « trouble à l’ordre public ». Le premier flic qui a d’ailleurs minimisé ces incidents, a averti que « force restera à la loi ». Mieux il assure que les mesures prises sont pour le rétablissement de la « paix ». 

« Parlons de ces manifestations,  il est clair que nous sommes dans un état particulier, dans un état de catastrophe sanitaire qui a été proclamé par Macky Sall. Et en exécution d’une telle décision j’ai pris deux arrêtés qui interdisent les rassemblements. Les manifestations lorsqu’elles ne sont pas autorisées violent la loi. Pour dire que, ce qui ce s’est passé est regrettable certes, mais elle ne saurait impunie.  Je dois préciser que tout citoyen se doit de respecter les lois et règlements de notre pays», a t-il déclaré dans un entretien accordé à la Rfm.

Poursuivant, le ministre d’ajouter que « cette affaire en justice est traitée conformément aux lois et règlements en vigueur. Donc il appartient à la justice et certainement pas au ministère de l’intérieur de dire ou de déterminer quelle est la suite à réserver à une affaire en cours. Mais en tout état de cause, pour ce qui concerne le maintien ou le rétablissement de l’ordre public, force restera à la loi et toutes les dispositions seront prises par la République du Sénégal pour qu'il n’y ait pas de débordements », a-t-il fait savoir. 

Fana CiSSE

Jeudi 4 Mars 2021 - 09:02


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter