Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Mànkoo Taxawu sunu Apr : les six Comités du mouvement de Moustapha Diakhaté et leurs missions



Mànkoo Taxawu sunu Apr : les six Comités du mouvement de Moustapha Diakhaté et leurs missions
Le mouvement réseau, Mànkoo Taxawu Sunu Apr / Initiative pour la Refondation de l’Alliance, lancé par Moustapha Diakhaté après son expulsion de l’Alliance pour la République (Apr) par la Commission de discipline dudit parti, mardi dernier. Ce mouvement qui, selon son initiateur, a pour objectif de fédérer « des groupes d’action qui se constituent par la volonté des membres sur une base géographique, professionnelle ou thématique », sera réparti en six (6) comités, qui auront chacun un travail bien déterminé. 

 « Le Comité de direction du Mouvement a vocation à assurer l’organisation des actions, manifestations, réunions, tribunes, à participer à la réalisation de notre projet et est naturellement associé à toutes les décisions du mouvement. Il est réuni tous les quinze jours. Dans un souci de transparence et de coopération active, tous les adhérents qui le souhaitent peuvent participer à ses réunions ».

Le Comité de pilotage , il va « définir les grands axes et les orientations du mouvement, est étroitement associé aux contacts extérieurs et à la réflexion sur la Refondation ».

Les délégués thématiques, « ils sont chargés d’animer des réflexions et de produire des textes en lien ou non avec l’actualité ».

Le Comité d’intermédiation et réconciliation a pour finalité à rendre le mouvement bienveillant et inclusif. Les compétitions internes, les conflits de personnes et les affrontements de clans n’y ont pas leur place, tout comme les propos ou les comportements violents. Les prises de décisions par consentement sont privilégiées afin d’éviter les écueils liés aux clivages et aux mises en minorité », soutient M. Diakhaté. 

Il y a aussi le Collectif territorial de base (quartier, village ou socioprofessionnel). Selon Diakhaté, c'est l’instance première de Mànkoo Taxawu sunu Apr/Initiative pour la Refondation de l’Alliance. « Il est en charge de l’animation du mouvement sur son territoire », avance-t-il . 

Ensuite, « L’Assemblée Militante communale est l’espace de dialogue entre l’ensemble des Collectifs. Elle est un lieu de partage d’informations, de débats, de réflexion et de mutualisation des bonnes pratiques ».

Pour Moustapha Diakhaté, l’enjeu de ce mouvement est de « faire vivre l’APR partout à l’échelle des villes, des quartiers, des entreprises, des catégories socioprofessionnelle et dans la diaspora ».

Il appelle les militants à prendre conscience « qu’un simple cartel électoral ne peut être la perspective d’un parti politique digne de ce nom, et qu’il faut une vaste irruption et un formidable Big Bang militant ».

Aminata Diouf

Jeudi 23 Janvier 2020 - 13:49


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter