Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Marine Le Pen réélue à la tête du FN, son père déchu de la présidence d'honneur

​Marine Le Pen a été réélue ce dimanche à la présidence du Front national, qu'elle occupe depuis 2011, lors d'un congrès présenté comme celui de la "refondation", à Lille. Dans le même temps, les militants du Front national ont voté sans surprise les nouveaux statuts du parti qui suppriment la fonction de président d'honneur, occupée depuis 2011 par le cofondateur du parti Jean-Marie Le Pen, déjà exclu.



Il n'y avait aucun suspense puisque la députée du Pas-de-Calais était la seule candidate à ce scrutin, qui s'est déroulé au cours des dernières semaines par voie postale. Quant aux statuts, les quelque 1500 militants présents à Lille les ont approuvés à 79,7% des voix exprimées (20,2% contre).

Jean-Marie Le Pen, qui a présidé le parti 39 ans, de 1972 à 2011, avait déjà été exclu du parti en 2015 par la présidente du FN Marine Le Pen en raisons de propos polémiques répétés sur la Shoah. Cette exclusion a donné lieu à une longue bataille judiciaire entre le père et la fille. Le 9 février, la cour d'appel de Versailles avait confirmé l'exclusion de M. Le Pen mais l'avait laissé à ses fonctions de président d'honneur. Ce vote rend caduque cette décision judiciaire.

Ce dimanche, Marine Le Pen doit également dévoiler le nouveau nom qu'elle souhaite donner au parti d'extrême droite, dont l'appellation historique, héritée de l'ère Jean-Marie Le Pen, est perçue comme un obstacle dans la conquête du pouvoir. Cette nouvelle dénomination sera ensuite soumise au vote des adhérents, appelés à se prononcer par correspondance.

Le Figaro

Dimanche 11 Mars 2018 - 11:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >