Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Me Amadou Sall persiste : "Macky a tenu une réunion secrète avec ses avocats pour..."



Le procès en appel de la caisse d'avance de la mairie de Dakar se poursuit, ce jeudi, à la salle 4 du palais de justice de Dakar. Les débats tournent toujours autour de l'exception d'irrecevabilité de la constitution de partie civile de l'État du Sénégal dans cette affaire. Après les observations du procureur général, les avocats de la défense ont pris la parole pour répliquer.

Une occasion saisie par Me Amadou Sall pour faire des révélations sur l'organisation de ce procès. L'avocat et par ailleurs responsable politique au Parti démocratique sénégalais (Pds) n'y est pas allé par quatre chemins pour indexer le chef de l'État comme étant l'instigateur de ce procès dans le but  d'éliminer un potentiel adversaire aux prochaines joutes électorales.

Il réaffirme même qu'une réunion sécrète a été tenue pour parler du procès. "Macky Sall a tenu une réunion avec l'Agent judiciaire et les avocats de l'État pour parler du procès. Cela personne ne peut le contester", a confié Me Amadou Sall.

Selon lui, c'est ce qui justifie la présence de l'État dans cette affaire alors qu'il n'a subi aucun préjudice. "Ce procès existe parce qu'il y a la main de l'Exécutif  derrière. Monsieur l'avocat général, vous souffrez que je le dise mais, je vais le répéter tant que ce procès est en cours. Puisque c'est cela le nœud gordien de ce procès", persiste Me Amadou Sall non sans demander à l'avocat général Lansana Diaby Siby d'éviter de faire certaines observations qui pourraient envenimer les débats.

Avec Seneweb

Fana CiSSE

Jeudi 19 Juillet 2018 - 15:42


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Camus le 19/07/2018 20:39
Un grand menteur cet avocat. Féne rek lay déf.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter