Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
Liberté - Professionnalisme - Crédibilité
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM





PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)








Me Wade quitte le Palais de la République ce mercredi


Rédigé le Mardi 27 Mars 2012 à 02:26 | Lu 1579 commentaire(s)


Le président sortant Me Abdoulaye Wade a indique lors d’une visite lundi à Keur Nganda (département de Diourbel) qu’il a « décidé de quitter le palais de la République mercredi. Me Wade s’est rendu dans la « ville sainte » pour « remercier et saluer » le Khalife général des mourides, Serigne Sidy Mouctar Macké au lendemain de sa défaite face à Macky Sall, son ex-premier ministre.


Me Wade quitte le Palais de la République ce mercredi
En ce qui concerne, sa vie après le palais, sur place, Abdoulaye Wade a exprimé sa volonté de résider dans la capitale du mouridisme.

Le président Abdoulaye Wade, qui avait à ses côtés son fils Karim et son ministre des Affaires étrangères Madické Niang, a eu un entretien d’environ une demi-heure avec le marabout.

« Je veux achever dans un court délai ma maison encore en chantier à Touba. Toute ma vie, je me mettrai au service de la communauté mouride », a dit le président sortant qui est revenu sur les liens forts l’unissant à Touba.

Il a assuré que pour rien au monde, il ne tournera le dos à la cité religieuse.

Aussi, le président Wade a donné des assurances au guide spirituel sur la poursuite des chantiers qu’il avait entamés dans la capitale du mouridisme. A ce propos, il a promis d’user de son entregent auprès de ses partenaires pour l’achèvement de ces travaux parmi lesquels, le programme de modernisation de Touba.

« Je ferais appel au besoin à mes amis étrangers pour honorer cet engagement pris devant Serigne Saliou Mbacké. Mes rapports avec Touba transcendent le pouvoir temporel. Le fait de perdre le pouvoir ne traduit pas que je vais lâcher Touba », a-t-il indiqué.

Par cet acte, le président Me Wade a lancé un signe à la communauté mouride. C’est ainsi, que le porte-parole du Khalife général, en l’occurrence Cheikh Bassirou Mbacké, a soutenu que le nom du président talibé restera gravé en lettres d’or dans les annales de la confrérie mouride pour « avoir été le premier président au monde à revendiquer partout son appartenance à la communauté de Cheikh Ahmadou Bamba ».

Selon Cheikh Bassirou Mbacké, le nom du président sortant restera gravé en lettres d’or dans les annales de la confrérie mouride pour ’’avoir été le premier président au monde à revendiquer partout son appartenance à la communauté de Cheikh Ahmadou Bamba’’.






Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019 | Foot | Autres Sports