Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Michael Brown aurait été touché par six balles, dont deux dans la tête

Des affrontements ont éclaté de nouveau à Ferguson, aux Etats-Unis, une semaine après la mort de Michael Brown, un jeune Afro-Américain tué par un policier le 9 août. Selon le rapport préliminaire d'autopsie, publié par le New York Times, le jeune homme aurait été touché par six balles, dont deux à la tête. La journée de dimanche avait été marquée par une cérémonie empreinte d'émotion.



Un manifestant renvoie une grenade lacrymogène envoyée par les forces de l'ordre, à Ferguson, ce dimanche soir à quelques heures du couvre-feu (5h00 TU) REUTERS/Lucas Jackson
Un manifestant renvoie une grenade lacrymogène envoyée par les forces de l'ordre, à Ferguson, ce dimanche soir à quelques heures du couvre-feu (5h00 TU) REUTERS/Lucas Jackson

Une semaine après la mort de Michael Brown, le jeune Afro-Américain tué par un policier à Ferguson, le 9 août dernier, l e ministère de la Justice a autorisé une deuxième autopsie du corps de Michael Brown, indépendante de la première déjà réalisée par les autorités locales. Le ministre Eric Holder parle de « circonstances exceptionnelles ».

Au moins six balles, dont deux dans la tête

Cette deuxième autopsie était réclamée par la famille de la victime, toujours en attente d’explications sur la mort du jeune homme la semaine dernière. Selon Le New York Times, qui a publié ce dimanche 17 août une partie du rapport préliminaire de cette seconde autopsie réalisée par le Dr Michael M. Baden, le jeune Afro-Américain a été touché par « au moins six balles, dont deux fois dans la tête ». Selon le Dr Baden, cité par le New York Times, «les gens ont demandé : combien de fois [Michael Brown] s’est-il fait tirer dessus ? Cette information aurait pu être délivrée dès le premier jour ».

Affrontements en cours à Ferguson : des coups de feu entendus

De violents affrontements ont éclaté dans la soirée, ce dimanche, alors qu'une deuxième nuit de couvre-feu a démarré à Ferguson à minuit (5h00 TU, 7h00, heure de Paris). La situation est très tendue dans les rues de la ville. Des violences ont éclaté tôt dans la soirée entre les manifestants et les forces de l'ordre, qui ont lancé des gaz lacrymogènes pour tenter de disperser la foule, rapporte la correspondante de RFI à New York, Elisabeth Guédel. Il y a de jeunes enfants parmi les manifestants. 

Les forces de l'ordre ont été la cible de jets de bouteilles et de cocktails Molotov et selon plusieurs témoins, des coups de feu ont été entendus. Beaucoup de confusion régnait dans la ville au moment du début du couvre-feu. Des images publiées sur les réseaux sociaux montrent des émeutiers s'attaquant à un fast-food.

Une cérémonie de prières pour Michael Brown

Avant ces affrontement, dimanche, il y a eu beaucoup d'émotion à l’église Greater Grace de Ferguson. Plusieurs centaines d’habitants de la ville ont assisté à la soirée de prières à la mémoire de Michael Brown. Les parents de la jeune victime étaient parmi eux, mais n’ont pas souhaité s’exprimer. Le responsable des forces de l’ordre a, lui, pris la parole. Visiblement éprouvé, Ron Johnson, un Afro-Américain originaire de la banlieue de Saint-Louis, a tenu à s’associer à la douleur de sa communauté et à celle de la famille Brown. «Je voudrais m’adresser à la famille de Michael Brown. Sachez que je suis de tout coeur avec vous et que je suis désolé. Je porte cet uniforme, et je suis devant vous pour vous dire que je suis désolé », a-t-il dit.

Sous un tonnerre d’applaudissements, Ron Johnson a promis de continuer à protéger la population, « aussi longtemps qu’il le faudra ». Après la cérémonie, les résidents se sont rassemblés dans le calme dans les rues de la ville dans l'attente des résultats officiels de l’enquête du ministère de la Justice, et de la deuxième autopsie.

Source : Rfi.fr
 



Lundi 18 Août 2014 - 10:12