Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Mort de George Floyd : un policier désormais inculpé d'homicide volontaire

Le procureur général du Minnesota a décidé de durcir les charges contre le policier à l'origine de la mort de George Floyd aux États-Unis, en l'inculpant de meurtre au second degré, contre au troisième degré auparavant, selon une annonce de la sénatrice démocrate du Minnesota Amy Klobuchar, mercredi.



Mort de George Floyd : un policier désormais inculpé d'homicide volontaire
Le procureur général du Minnesota a décidé de durcir les charges contre le policier présumé être à l'origine de la mort par asphyxie de George Floyd, aux États-Unis, en l'inculpant de meurtre au second degré, l'équivalent d'un homicide volontaire sans préméditation, a annoncé, mercredi 3 juin, la sénatrice démocrate du Minnesota Amy Klobuchar.
 
Trois autres policiers vont également être poursuivis pour complicité, a ajouté la sénatrice.
Derek Chauvin, policier blanc âgé de 44 ans, qui a maintenu son genou contre la nuque de George Floyd, un homme noir de 46 ans, avait été limogé de la police, puis arrêté et inculpé vendredi dernier de meurtre au troisième degré, qui correspond à un homicide involontaire en droit français. Le meurtre au second degré est passible d'une peine de 40 ans de prison, alors que le meurtre au troisième degré est passible de 25 années d'emprisonnement.
 
Les trois autres agents qui l'accompagnaient sont désormais également poursuivis, pour complicité, et placés en détention, à la grande satisfaction de la famille de George Floyd. Ces poursuites étaient au cœur des demandes des manifestants qui font entendre leur colère partout dans le pays.
 
"C'est un pas important sur la voie de la justice"
 
La famille de la victime, décédée le 25 mai, s'est félicitée de l'aggravation de ces poursuites, dans un communiqué transmis par son avocat, Ben Crump. "C'est un pas important sur la voie de la justice", a-t-elle commenté, neuf jours après la bavure enregistrée sur une vidéo qui a choqué la société américaine et jusqu'au-delà des frontières du pays.
 
"Nous sommes reconnaissants de ce développement important avant que ne soit inhumé le corps de George Floyd", a ajouté la famille, en référence aux obsèques de la victime prévues la semaine prochaine.
 
Le procureur général du Minnesota, Keith Ellison, a également fixé à un million de dollars la caution pour chacun des ex-policiers, selon des documents judiciaires.
 
Le résumé de la semaine
France 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine
 
Je m'abonne
Budget de la police réduit à Los Angeles
 
La mort de George Floyd, le 25 mai dernier, a déclenché une vaste vague de contestation aux États-Unis. Dans des dizaines de villes du pays, des milliers de manifestants étaient de nouveau dans les rues mercredi, pour certains bien décidés à braver encore une fois le couvre-feu, dont les horaires ont été assouplis à Los Angeles ou Washington. À Seattle (nord-ouest), les autorités locales ont même décidé de le lever purement et simplement.
 
À Los Angeles, le maire Eric Garcetti a accédé à une des principales revendications du mouvement Black Live Matter, qui organise la contestation : réduire le budget de la police pour investir dans des programmes sociaux et éducatifs à destination des communautés noires. Le maire démocrate a renoncé à augmenter le budget de la police l'an prochain et décidé d'allouer 250 millions de dollars à de tels programmes.
 
À Washington, un important dispositif policier a été une nouvelle fois déployé pour boucler l'accès à la Maison Blanche, même si les autorités ont dit s'attendre à des rassemblements pacifiques.

France24

Jeudi 4 Juin 2020 - 09:35


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter