Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Mort du bébé palestinien en Cisjordanie: un extrémiste juif arrêté

Meïr Ettinger, un extrémiste juif d'une vingtaine d'années, a été interpellé dans le nord d'Israël lundi 3 juillet. Ce jeune homme est soupçonné d'être impliqué dans un incendie criminel la semaine passée en Cisjordanie. Un nourrisson palestinien avait perdu la vie et ses parents avaient été blessés dans l’incendie de leur maison à Douma, dans la nuit de jeudi à vendredi. Une attaque attribuée à des colons israéliens et qui avait provoqué une forte émotion dans les Territoires et en Israël.



Il s’agit là de la première arrestation depuis le drame de vendredi dernier, et elle se produit dans un contexte de vive tension à Jérusalem. Lundi soir, un cocktail Molotov a été lancé sur une voiture à Jérusalem-Est. Une Israélienne a été grièvement brûlée et le maire de la ville demande maintenant des renforts de police

Meïr Ettinger n’est pas un inconnu des services de sécurité israéliens. Il s'agit du petit-fils du rabin Meïr Kahane, fondateur du mouvement raciste anti-arabe Kach assassiné à New York en 1990. Meïr Ettinger figure en tête de la liste des extrémistes nationalistes juifs du Shin Bet.

Le service de sécurité intérieure israélien affirme l'avoir détenu pour des crimes nationalistes et pour appartenance à une organisation extrémiste. Il serait notamment soupçonné d’être le maître à penser d’un groupuscule responsable de l’incendie de l’église de la Multiplication des pains sur les bords du lac de Tibériade le 18 juin dernier.

 

Sur son blog, Meïr Etttinger avait notamment écrit que la présence d’églises et de mosquées en Terre sainte représentait un réel danger. Fauteur de troubles connus, il est depuis plusieurs mois interdit de séjour en Cisjordanie et à Jérusalem. Et il pourrait donc devenir le premier extrémiste juif à être placé en détention administrative, dans le cadre des nouvelles mesures antiterrorisme décidées par le cabinet de sécurité israélien à la suite de l’attaque de Douma.


Rfi

Mardi 4 Août 2015 - 07:32