Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Nelson Mandela a désormais son propre réseau social

Il avait déjà des rues à son nom, une fondation et un fan-club : Nelson Mandela a désormais son propre réseau social sur internet. Deux de ses petits-enfants ont créé la plateforme mandela.is sur laquelle les visiteurs peuvent laisser des messages, poster des photos ou partager des pensées avec pour objectif d'étendre l'aura du héros de la lutte anti-apartheid dans le monde entier. L'ancien président sud africain, 95 ans, est toujours hospitalisé dans un hôpital de Prétoria.



Nelson Mandela a désormais son propre réseau social

Exploitation lugubre ou nouvelle manifestation de dévotion au héros sud-africain ? La plateforme Mandela.is  vient surfer sur la célébrité de Madiba, au lendemain de l'emballement médiatique sur son état de santé. A l’origine de cette initiative, les enfants des deux fils de Mandela, issus de son premier mariage. L’objectif de ce réseau social est de diffuser à travers le monde entier le message de paix et de tolérance du héros de la lutte anti-apartheid. « Les gens peuvent raconter ce que Mandela les a incités à faire, comment il les a encouragés à rendre service à leur communauté », explique Ndaba Mandela, l'un des deux petits-fils  à l'origine du site.


Discrètement lancé en mars 2013, le site hébergé en Islande compte plusieurs milliers de membres. Photos, vidéos, initiatives à venir et messages de sympathie venus du monde entier, le principe est celui du réseau social classique : constituer son propre flux en suivant les contributeurs de son choix. Pointée du doigt comme une énième initiative pour faire de l’argent sur le dos de l’homme et du symbole, la plateforme est une « entreprise comme n’importe quelle autre », affirme le petit-fils de Mandela qui ne cache pas son souhait de tirer des bénéfices du site. Une partie pourrait financer la fondation Africa Rising, un organisme à but non lucratif qui veut encourager l'innovation et le développement en Afrique, et présidé par le même Ndaba Mandela.


Rfi.fr

Jeudi 22 Août 2013 - 20:06


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter