Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Nice : Wylan Cyprien n’en finit plus d’impressionner

Hier soir face au Paris Saint-Germain (2-2), le jeune Wylan Cyprien a été l'un des rares Niçois a être à la hauteur. Une nouvelle performance de choix pour un talent qui évoluait encore en Ligue 2 la saison dernière.



Leader du classement de Ligue 1, Nice était attendu de pied ferme par des Parisiens revanchards et bien décidés à se faire pardonner après l’humiliation subie à Montpellier (0-3) et le nul concédé face à Ludogorets (2-2). Les hommes d’Unai Emery ont d’ailleurs attaqué ce choc de la 17e journée pied au plancher, laissant seulement aux Aiglons environ 30% de possession de balle. Mais hier, le Gym n’en avait pas besoin de plus. Il a en effet suffi d’un coup franc d’un certain Wylan Cyprien pour mettre les Rouge-et-Bleu sous pression.

Victime d’une faute de Thiago Motta, le jeune milieu de 21 ans est allé se faire justice lui-même en trouvant une magnifique lucarne peu après la demi-heure de jeu. Un coup franc magistral que l’ancien Lensois a pu tirer en raison de l’absence sur le terrain de Mario Balotelli, remplaçant au coup d’envoi. Une réalisation qui porte à 5 le nombre de buts du Niçois en 17 apparitions en championnat. Une statistique qui impressionne pour ce jeune talent qui arpentait encore les pelouses de Ligue 2 avec les Sang-et-Or la saison passée. Et ce n’est pas tout.
Cyprien aurait pu faire encore plus mal au PSG
 
Sa prestation d’hier a prouvé que sa deuxième année parmi l’élite est déjà un beau cru. Auteur de trois des cinq frappes niçoises de la rencontre, Cyprien a été l’un des rares joueurs de son équipe à répondre présent. Juste avant la pause, il aurait même pu s’offrir un doublé d’une lourde frappe ou inscrire le but du break juste avant l’heure de jeu. Au coup de sifflet final, si quelques Niçois s’estimaient tout de même heureux du résultat, Cyprien, lui, pestait.

« Au vu de la physionomie du match, on est un peu déçus parce qu’au retour de la mi-temps on n’y était pas. On a mal géré l’avance qui était la nôtre en commettant deux, trois erreurs d’inattention. Après, il ne faut pas dramatiser, c’est un très bon match nul. Ça nous permet de rester en tête et de les laisser à distance. On peut toujours mieux faire, mais ça nous servira de leçon pour la suite. On n’était pas programmés pour jouer ces places-là au début de la saison. Maintenant, on y est et on ne va pas laisser les autres passer et on va essayer de garder la première place le plus longtemps possible. » À bon entendeur.

Footmercato.net

Lundi 12 Décembre 2016 - 08:53


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter