Niger : «Publez ce que vous payez» exige la libération des membres de la société civile



Niger : «Publez ce que vous payez» exige la libération des membres de la société civile
«Publiez ce que vous payez» s’insurge contre l’arrestation des membres de la société civile au Niger. Dans un communiqué parvenu à PressAfrik, ils ont dénoncé la dictaure du régime du Président Mahamadou Issoufou, lequel selon eux, ne manque jamais une occasion de s’en prendre à la liberté de ses concitoyens.

«Le régime du Président Mahamadou Issoufou vient encore de s’illustrer, et de la plus ignominieuse et négative qui soit, en procédant à l’interpellation de plusieurs acteurs de la société civile Nigérienne dont nos camarades Ali Idrissa, le président du Réseau des Organisations pour la Transparence et l’analyse budgétaire, (ROTAB), membre fondateur de Publiez Ce Que Vous Payez Niger et Moussa Tchangari, le Secrétaire Général de l’Association Alternative Espace Citoyen. Ils seront inculpés et placés sous mandat dépôt, et aux dernières nouvelles, Ali Idrissa serait placé à la prison de Filingué située à 180 km de Niamey, et son groupe de presse fermé», relève le document.

Revenant sur les motifs de leur arrestation, Publiez ce que vous payez relève que «Ali Idrissa et ses camarades se battent contre la loi de finance 2018 qu’ils trouvent « anti sociale » et contre « le bradage » de « la souveraineté nationale » du Niger».

Suffisant pour eux d’exiger «avec la dernière énergie», la libération de leurs membres incarcérés dans cette partie de l’Afrique».

Ousmane Demba Kane

Mercredi 28 Mars 2018 - 21:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter