Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Note circulaire du ministère de la Santé: le déficit de médecins urgentistes (60/15 millions) risque de plomber la mesure



Après l'intervention du chef de l'Etat sur la prise en charge des urgences au Sénégal, lors de son face-à-face avec les journalistes le 31 décembre 2019, le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr a adressé une note circulaire aux directeurs des hôpitaux, dans la soirée du 2 janvier 2019. Ce pour leur donner des consignes fermes quant à la bonne prise en charge des patients qui arrivent dans les services d’urgence.


Mais, d'après le jiournal Vox Populi, le Sénégal compte peu peu d'Urgentistes. Sur une population estimée à près de 15 millions, le Sénégal ne compte que 60 médecins urgentistes  informent nos confrères.

Sur 14 régions, seules six (Dakar, Thiès, Louga, Kaffrine, Saint-Louis et Ziguinchor) disposent d'urgentistes. Pour le reste, c’est un désert médical.

Une vingtaine sont diplômés et sont en activité sur le territoire, 25 sont en cours de formation de médecine d’urgence, mais n’ont pas encore fini.

À Dakar, dans la capitale, certains services d’accueil d’urgence ne sont pas encore lotis.

Parmi les Services d’accueil des urgences (Sau), malheureusement 94% ne répondent pas aux normes requises, peut-on lire dans l'édition Vox Populi de ce samedi.

AYOBA FAYE

Samedi 4 Janvier 2020 - 10:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter