Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Nucléaire iranien : Jean-Yves Le Drian veut rapidement raviver l'accord de Vienne

"L'Iran est en train de se doter de la capacité nucléaire et il est urgent que Téhéran et Washington reviennent dans l'accord de Vienne sur le nucléaire iranien," a prévenu le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, dans un entretien accordé au Journal du Dimanche.



"Il est urgent de dire aux Iraniens que cela suffit", a prévenu le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, dans un entretien accordé au Journal du Dimanche, le 17 janvier. "L'Iran - je le dis clairement - est en train de se doter de la capacité nucléaire", a estimé le ministre. "Il y a également une élection présidentielle en Iran à la mi-juin".
 
Jean-Yves Le Drian plaide donc pour "prendre les dispositions pour que l'Iran et les États-Unis reviennent dans l'Accord de Vienne", a poursuivi le chef du Quai d’Orsay. 
 
Cet accord prévoit une levée partielle des sanctions internationales contre l'Iran, en échange de mesures destinées à garantir que ce pays ne se dotera pas de l'arme atomique. Mais Donald Trump en était sorti unilatéralement en 2018. 
 
La stratégie de Donald Trump a renforcé "le risque et la menace"
 
"L'administration Trump a choisi la stratégie qu'il a appelée de la pression maximale contre l'Iran", explique Jean-Yves Le Drian. "Le résultat, c'est que cette stratégie n'a fait que renforcer le risque et la menace, il faut donc enrayer cette mécanique". 
 
"Il faudra des discussions difficiles sur la prolifération balistique et les déstabilisations par l'Iran de ses voisins dans la région. Je suis tenu par le secret sur le calendrier de ce genre de dossier, mais il y a urgence". 
 
L'Iran a multiplié les manquements à l'accord de Vienne au cours de ces deux derniers mois. Le pays a repris la production d'uranium enrichi à hauteur de 20 % dans l'usine souterraine de Fordow, retrouvant le niveau que le pays avait atteint avant l'accord de 2015. Or l'accord de Vienne prévoit une limitation des capacités nucléaires de l'Iran en échange de la levée de nombreuses sanctions internationales.

France24

Dimanche 17 Janvier 2021 - 13:12


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter