Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



ODE A MON ONCLE QUI S’EN EST ALLE



ODE A MON ONCLE QUI S’EN EST ALLE
En ce moment, les cœurs heureux se font entendre, ceux mélancoliques encore plus.
Les voix allègres sonnent puissantes, celles chagrinées battent de concert,
En ce moment, les plus beaux anges quittent la terre, entrainant avec eux sourires.
Et certains s’en vont laissant derrière eux un imposant chagrin inévitable.

 
Notre ange à nous, s’en est allé bien trop tôt.
Laissant derrière lui non une maigre flaque de larmes. Mais une abondante vague de douleur.
Une vague de chagrin si grande, que des maigres gouttelettes de son eau acerbe
Parviennent à ceux qui en sont le plus éloignés.
 
Comment se fait-il que l’amertume de ton impact soit aussi prononcée
Toi, rayon de soleil illuminant tant de moments de tristesse pour nous
Toi, entrainant douceur et félicité où que tu ailles
Toi qui nous manques tant déjà ?
 
Tu en as marqué plus d’un, que tu t’en sois rendu compte ou non.
D’où tu nous observes en ce moment, peux-tu lire en nous tous les instants que ta personne a rendus inoubliables ?
Toute l’aide que tu as fournie, nous t’en sommes redevables !
Et nos prières vers toi sont pour nous seul murmure de gratitude.
 
Un ami, un voisin, un père, un mari, un frère exemplaire
Un ange qui en rejoint bien d’autres aux cieux
Dans nos cœurs comme dans nos esprits, tu demeureras à jamais
Comme dans les bras du bon Dieu, tu seras accueilli avec joie.
 
Je t’aime tonton Gams.
 
ROSETTE

Amadou Lamine Taza SECK

Samedi 9 Mai 2020 - 13:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter