Omar el-Béchir en visite en Russie malgré les mandats d'arrêt internationaux

Omar el-Béchir est sous le coup d'un mandat d'arrêt international, mais il est attendu ce jeudi 23 novembre en Russie. Le président soudanais va effectuer sa première visite officielle à l'étranger depuis la levée des sanctions américaines visant Khartoum. Il devrait être reçu au Kremlin par Vladimir Poutine, son homologue russe.



L'information d'abord donnée par l'autorité soudanaise a été confirmée en début de semaine par le Kremlin. Omar al-Béchir est bel et bien attendu ce jeudi à Moscou et il devrait avoir un entretien avec le président russe.

Des accords de coopération pourraient être signés ainsi que des contrats dans le secteur minier, selon le ministère soudanais des Affaires étrangères.

Initialement prévue en août dernier, cette visite sera le premier déplacement en Russie d'Omar al-Béchir.

Malgré les deux mandats d'arrêt internationaux émis à son encontre par la Cour pénale internationale, le risque encouru par le président soudanais d'être arrêté par la police russe est quasiment nul. La Russie n'a jamais ratifié le Statut de Rome instituant la CPI.

En outre, Moscou a formellement retiré sa signature du Statut de Rome en novembre 2016 à la suite de l'ouverture d'une enquête sur la guerre de 2008 entre la Russie et la Géorgie. Enfin, Vladimir Poutine a visiblement l'intention de développer la relation commerciale et politique entre son pays et le Soudan.



Jeudi 23 Novembre 2017 - 12:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter