Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Omicron : Macky juge « inacceptable » l'isolement des pays africains et demande « d’arrêter de faire peur à l’humanité »



Omicron : Macky juge « inacceptable » l'isolement des pays africains et demande « d’arrêter de faire peur à l’humanité »
Le président sénégalais, Macky Sall, a jugé lundi « inacceptable », les mesures d’isolement qui frappent les pays où le nouveau variant du Covid-19, Omicron, a été détecté, demandant « d’arrêter de faire peur à l’humanité surtout sur des sujets qu’on ne maîtrise pas ». Il s’exprimait lors de l’ouverture de la septième édition du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, en présence de trois de ses homologues.

« Comme l’a clairement indiqué l’OMS, isoler un pays qui a séquencé un nouveau variant et a fait preuve de transparence, est non seulement discriminatoire, mais aussi contre-productif, parce que c’est inciter les autres à ne pas publier les résultats de leurs investigations », a dit Macky Sall.

Devant le président Cyril Ramaphosa, Macky Sall a réitéré son soutien à l’Afrique du Sud confrontée à des mesures de restriction depuis que ses scientifiques ont annoncé l’apparition de ce variant. Il estime que cette situation est « inacceptable », avant de demander « d’arrêter de faire peur à l’humanité surtout sur des sujets qu’on ne maîtrise pas ».
 
« Cette pandémie qui frappe tous nos pays doit nous rassembler sur le front solidaire de la riposte, au lieu d’ajouter un nouveau clivage aux relations Nord-Sud », a déclaré Macky Sall, invitant « à poursuivre les campagnes de vaccination contre le Covid-19 ».
 
En effet, l’annonce de l’apparition en Afrique du Sud de ce variant a provoqué la panique au point que de nombreux pays européens ont décidé de suspendre les arrivées de voyageurs en provenance d’Afrique australe (Afrique du Sud, Lesotho, Botswana, Zimbabwe, Mozambique, Namibie et Eswatini).
 

Salif SAKHANOKHO

Lundi 6 Décembre 2021 - 12:20


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter