Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



"Oubliée par le Pouvoir", la Jeunesse de Diaoulé dans une grande colère

C'est à travers une déclaration que les jeunes de la Commune de Diaoulé, dans le département de Fatick, ont manifesté leur frustration au sein de l'Alliance pour la République (Apr). Selon eux, depuis 2012, année à laquelle le Président Macky Sall a accédé au pouvoir, leur contrée est laissée en rade. Ils sont toujours dans l'attente de meilleures conditions d'existence et une pleine participation à la marche du pays, ce qui n'est pas toujours le cas, selon eux.



Les jeunes de la Commune de Diaoulé, dans le département de Fatick, sont très remontés contre leur chef de Parti. Dans leur déclaration, ces derniers sont allés jusqu'à se demander ce qui leur est arrivé, pour mériter un tel sort. «Qu'avons-nous fait pour mériter ça?», s’interroge leur porte-parole du jour. «Nous avons contribué, à deux niveaux, à l’accession à la Magistrature suprême du président Macky Sall. Premièrement, en tant que citoyens sénégalais et électeurs et, deuxièmement, en tant que militants de l'Apr», renseigne Mbaye Diouf.

Poursuivant son réquisitoire, ce membre de la Fédération des enseignants et éducateurs de la République (Feer) de Fatick enchaîne, avec un chapelet de questions : «sommes-nous victimes de notre discipline de militants ? Sommes-nous victimes d'un manque de cadres capables de mériter de la confiance présidentielle et bénéficier d'un décret de nomination ? N'est- il pas du fait de ne pas avoir un parrain à l'Alliance pour la République?».
Pourtant, Mbaye Diouf et ses camarades estiment «avoir pris part à toutes les batailles ayant conduit le fils de Fatick au Pa- lais présidentiel». Autant de raisons qui ont poussé la jeunesse de Diaoulé à fustiger le sort à eux réservé et qui n’est autre que «l'oubli dont est victime leur Commune, depuis, bientôt, dix ans». Pour ces jeunes, «au-delà des compétences et profils dont regorgent la Commune, avec de jeunes cadres, sans parler des résultats dans toutes les élections, ils ont les aptitudes et la probité de mériter une chance de prouver aux Sénégalais que Diaoulé peut jouer sa partition, dans le Programme 535».

La jeunesse de Diaoulé de rappeler, au passage, que seule cette Commune est laissée en rade dans les 17 autres que compte le département de Fatick. Elle a dénoncé, avec amertume, le fait «de n'avoir jamais bénéficié de nominations». Cette jeunesse, aux termes de sa déclaration, a, cependant, réitéré son engagement derrière le président Macky Sall, mais demande plus de considération dans le Parti. «Nous sommes plus que jamais déterminés derrière vous, Excellence, afin que vous réussissiez votre mission, mais pensez aussi à nous», conclut Mbaye Diouf.

Source A

AYOBA FAYE

Mercredi 15 Janvier 2020 - 13:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter