Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Paiement des salaires des 5 000 enseignants : le Sels Authentique de Sédhiou menace de perturber les cours



Paiement des salaires des 5 000 enseignants : le Sels Authentique de Sédhiou menace de perturber les cours
 Le Sels/A (Syndicat des enseignants  libres  du  Sénégal/Authentique) se radicalise et porte le combat des 5 000 enseignants recrutés par l’Etat du Sénégal et nouvellement affectés depuis le mois d’octobre. La plupart parmi eux n’ont pas reçu de salaire. Du côté de Sédhiou, la section locale du Sels Authentique donne un ultimatum d’une semaine aux autorités pour régler cette situation des enseignants passé ce délai, le Sels/A menace de perturber les cours.
 
« Par rapport aux 5 000 enseignants recrutés récemment qui sont sans salaire depuis la fin du mois de décembre. Ces enseignants ont été recrutés pour combler le gap et c’est dans des zones difficiles d’accès. Des zones compliquées qui n’étaient pas facile à exercer. Mais en bons soldats du savoir, ils ont accepté, ils sont partis et à la fin du mois, ils sont sans salaire et on constate comme ça et personne ne dit mot », a fustigé le secrétaire général Ousmane Sylla.
 
 Le syndicaliste d’ajouter : « Nous dénonçons avec force que ces gens-là soient payés et sinon d’ici la semaine prochaine, nous allons nous solidariser ou bien faire des débrayages ou c’est par des grèves jusqu'à satisfaction totale de cette revendication ».
 
Selon le directeur de la formation et de la communication au ministère de l'Éducation nationale ces 5 000 enseignants commenceront à percevoir leur salaire dès le début de la semaine prochaine. « Il y a une partie des enseignants qui ont été affectés à Ziguinchor et d’autres affectés ailleurs qui n’ont pas perçu leur salaire. Mais cette situation devrait être très bientôt derrière nous, puisque tout a été fait en relation avec le ministère des Finances pour que cette situation ne puisse pas perdurer. Les salaires sont entrés en voie de règlement au plus tard, début semaine prochaine, je pense qu’ils devront percevoir leur salaire », a fait savoir Mohamed Moustapha Diagne. 
 

Moussa Ndongo

Samedi 15 Janvier 2022 - 21:31


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter