PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Pape Ibrahima Diakhaté l'un des "assassins" de Me Sèye sort du silence et déballe : "Le jour où j'ai trouver Latif Coulibaly effrayé et tremblant"

Son nom est inscrit à jamais sur l'une des pages les plus sombres de l'histoire politique du Sénégal. Celle de l'assassinat de l'ancien président du Conseil constitutionnel Me Babacar Sèye en 1993. Après quelques années de mutisme absolu, Pape Ibrahima Diakhaté refait surface pour torpiller son complice d'alors Clédor et Sène, dans L'Observateur et faire par la même occasion des révélations sur l'actuel ministre de la Culture Abdou Latif Coulibaly, sur la chute d'Idrissa Seck, les enregistrements de Pape samba Mboub et l'Amnistie dont ils ont bénéficié, après avoir été condamné pour le meurtre de Me Sèye. Extrait !



Pape Ibrahima Diakhaté l'un des "assassins" de Me Sèye sort du silence et déballe : "Le jour où j'ai trouver Latif Coulibaly effrayé et tremblant"
Latif Coulibaly et le Livre
Tout ce que Latif Coulibaly a raconté dans son livre (Affaire Me Sèye, un meurtre sur commande) est vrai. Mais il fait trop le malin. Nous étions convenus que le livre devait être publié ici et il est allé le faire en France. Mais le régime d'alors a voulu l'envoyer en prison, c'est moi qui l'ai sauvé. Il a été convoqué à la Dic (Division des investigations criminelles), j'ai parlé à des gens pour dire que s'ils laissaient emprisonner Latif, les choses allaient se corser pour eux. Ils ont décidé alors de le laisser tranquille. Quand je suis venu le lui dire, il n'y croyait pas. Il m'a répondu que Babacar Touré lui avait dit qu'il allait être emprisonné. Il était tout effrayé et tremblait de peur

Les enregistrements 
(...) Il (Clédor Sène) pour jeter Pape Samba Mboup en pâture. Seulement, je veux éclairer la lanterne des gens : tout ce que raconte Clédor est faux. Ce sont des contrevérités. Il m'a cité plusieurs fois lors de ces sorties pour raconter n'importe quoi. je tiens à dire que c'est bien Pape Samba Mboup qui parlait dans l'enregistrement diffusé à la veille des élections législatives. Mais Clédor voulait se faire de l'argent. Pape Samba Mboup est son ami. Il lui remettait de l'argent fréquemment. Clédor avait monté ce scénario pour se faire de l'argent auprès de Me Abdoulaye Wade. A un certain moment Karim Wade a reçu l'enregistrement, Me Wade aussi. Et c'est d'ailleurs ce qui a justifié l'exclusion de Pape Samba Mboup du Pds. (...) Je n'ai pas de relation avec Pape Samba Mboup. Il m'a appelé pour démentir l'enregistrement, mais je lui ai carrément dit que la voix était la sienne. Clédor ne fait que manipuler pour de l'argent.

Amnistie
Clédor Sène est à l'origine de notre amnistie. Au départ, il planifiait pour se faire du fric. Il est allé raconté que je voulais écrire un livre avec Abdou Latif Coulibaly alors que c'était complètement faux. Il le disait juste pour gagner de l'argent et ensuite, dire qu'il me tenait à carreaux. C'est à cause de cette fausse information de Clédor Sène que les supputations d'amnistie ont commencé, jusqu'à ce que cela devienne une réalité. après je me suis dit : pourquoi ne pas faire un livre avec Latif Coulibaly.
A notre sortie de prison, ce sont les tenants du pouvoir d'alors qui avaient pris Clédor en charge. Ils lui payaient le loyer à 450 000 Fcfa par mois pendant très longtemps. J'ai sur tout ça récemment, après qu'il a diffusé l'enregistrement de Pape Samba Mboup. Après la diffusion de l'audio, Pape Samba Mboup est venu me voir. Il m'a remis des lettres de Clédor Sène qui sollicitait de l'argent. Quand je lui ai appelé pour lui en parler, il m'a dit que c'était faux, qu'elles n'étaient pas de lui. Dans les lettres ils réclamaient, à mon nom de grosses sommes, alors que je n'étais au courant de rien du tout. Lui et Pape Samba Mboup se faisaient remettre de l'argent pour me corrompre. Je n'ai jamais reçu un francs et c'est leur problème. Maintenant, je ne parviens plus à l'avoir au téléphone.

La Chute d'Idrissa Seck
Toujours pour vous démontrer la cupidité de Clédor Sène : un jour, Ndèye Maguette Dièye nous a contactés pour nous dire que Idrissa Seck voulait nous voir, parce que les tenants du pouvoir nous craignaient en quelque sorte. Elle nous laissait entendre que l'ancien Premier ministre voulait nous faire des faveurs. Moi, j'ai décliné l'offre. Clédor aime la politique, quand il a été appelé, il est allé tout raconter à Pape Samba Mboup, Samuel Sarr et Cie. Pape Samba et Abdoulaye Faye m'ont appelé pour savoir si exactement, Ndèye Maguette Dièye m'avait appelé. Ils cherchaient à savoir ce que voulait Idrissa Seck, mais je n'étais pas disposé à leur répondre. Ils ont tous menacé Idrissa Seck et quelques jours après, il a été démis de ses fonctions de Premier ministre
 

AYOBA FAYE

Jeudi 21 Décembre 2017 - 10:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter