Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Pourquoi le patron de la CAF a été convoqué par les enquêteurs français ?



Pourquoi le patron de la CAF a été convoqué par les enquêteurs français ?
Une enquête menée conjointement par BBC Sport Africa et le magazine norvégien Josimar a permis de révéler certains des éléments qui ont conduit à l'une des plus hautes personnalités du football mondial à être interrogée par les autorités françaises. Il a été auditionné mais pas détenu ni inculpé, à Paris la semaine dernière.

Au cœur de l'affaire se trouve une entreprise peu connue que le président de la Confédération africaine de football (CAF), M. Ahmad, a présentée à son organisation. La société française Tactical Steel est devenue l'un des principaux fournisseurs d'équipement de CAF, notamment pour la Coupe d'Afrique des Nations de ce mois-ci, bien qu'elle ne semble pas proposer d'équipement de football sur son site Web.
Depuis que des documents relatifs à un accord entre la CAF et la société française Tactical Steel ont fuité, le rôle du président de CAF dans ce deal est à l'étude. C'est en 2017, l'année de l'entrée en fonction d'Ahmad que l'accord a été conclu.

L'accord qui date de décembre 2017 a été très suivi puisque la CAF pour le signer a dû annuler une commande de 210.217 euros (248.055 $) avec l'équipementier Puma pour valider une autre commande alternative de 1.015.313 $ avec Tactical Steel. L'opération avec Puma comprenait un rabais de 60 %.

La CAF avait décidé de passer à un fournisseur local, chose qui n'a apparemment pas été possible à temps d'où le choix de Tactical Steel. Ce passage à un nouveau fournisseur assez méconnu a attiré l'attention.
Certains spécialistes qui ont une connaissance de la CAF estiment qu'il est inhabituel pour l'organisme africain de football d'acheter de l'équipement sportif par l'intermédiaire d'une tierce partie.

Elle traite plutôt directement avec les principaux fabricants de sports comme cela s'est produit régulièrement dans le passé.

Selon plusieurs médias, les commandes - pour fournir à la CAF des ballons et des kits pour le Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) au Maroc en janvier 2018 - étaient identiques.

Mais BBC Sport Africa et Josimar se sont fait dire que ce n'était pas le cas.
Le président de la CAF nous a dit que l'accord avec Puma portait sur 13.378 articles sans marque et celui de Tactical Steel sur 35.460 articles de marque, mais les documents que nous avons consultés indiquent que la différence entre les commandes était beaucoup moins importante.

L'accord de Puma portait sur un peu plus de 15.000 articles et celui de Tactical Steel sur un peu plus de 22.000.

"Elles font partie d'une vendetta lancée par un ancien employé de la CAF contre la CAF et son président."

Le porte-parole d'Ahmad a déclaré que c'est l'administration de la CAF, et non Ahmad en tant que président, qui a maintenu et négocié les prix du matériel avec Tactical Steel.

Il a également déclaré que l'accord de Tactical Steel s'étalait sur plusieurs années et "pas seulement pour la CHAN 2018".

Pourquoi le patron de la CAF a été convoqué par les enquêteurs français ?
Un membre du Comité exécutif de la CAF a affirmé que la procédure appropriée n'avait pas été suivie.

"C'est par moi que pour la première fois que les mots Tactical Steel ont été mentionnés au Comité Exécutif de la CAF [en avril 2019], quand j'ai signalé qu'il y avait cette entreprise, à laquelle payé une énorme somme d'argent, et le Comité Exécutif n'en était absolument pas conscient," a déclaré Musa Bility.

"A part cela, il n'y a rien qui prouve qu'il y a une présentation en termes de recommandation du Comité des finances au Comité exécutif concernant Tactical Steel", a déclaré le Libérien à BBC Sport Africa.

Qui est Tactical Steel ?

Basée à La Seyne-sur-Mer, près de Toulon, dans le sud de la France, Tactical Steel a été enregistrée auprès des autorités françaises en 2016 et est spécialisée dans la fabrication d'équipements de gym.A la question de savoir si le vice-président de la FIFA avait annulé l'accord avec Puma et avait personnellement approuvé celui avec Tactical Steel à la place, le service des relations publiques d'Ahmad a déclaré : "Ces accusations sont totalement fausses, malveillantes et diffamatoires".

bbc

Jeudi 13 Juin 2019 - 12:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter