Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



#PremierLeague - Les Gunners ont refusé de perdre le derby Londonien à Stamford Bridge (2-2)



Une première période sans saveur a précédé quarante-cinq minutes plus endiablées, à Stamford Bridge, où Arsenal a ramené un valeureux match nul. Les Gunners ont en effet été réduits à dix dès la 26e minute, à cause, au départ, d'une passe en retrait bien trop cotonneuse de Mustafi, interceptée par Abraham. L'avant-centre des Blues a filé au but, puis éliminé Leno, avant de subir la faute de David Luiz (26e), exclu (voir chiffre ci-dessous). Jorginho a transformé avec sang-froid le penalty, au ras du poteau droit (1-0, 28e). Paradoxalement, les Gunners, reconfigurés en 4-4-1, se sont montrés un peu plus consistants et ne se sont quasiment plus retrouvés en danger jusqu'au terme de cette mi-temps marquée par leur indigence en attaque : aucun tir, contre 9 à chelsea.

À la reprise, les hommes de Lampard ont pressé davantage et ont insisté sur le côté gauche, alors qu'Hudson-Odoi s'était beaucoup agité avant la pause, sur le flanc droit. Mais, suite à un corner, le Brésilien Martinelli est parti de son camp pour accomplir un rush tonitruant, en profitant au passage de la glissade fatale de Kanté. Au bout de sa course, il a ajusté Kepa de l'intérieur du pied droit (1-1, 63e).

Puni pour avoir trop géré avant la pause, alors qu'il aurait pu chercher à breaker, Chelsea a répondu par une frappe de Willian (73e), une tête d'Abraham (77e) et, surtout, une tête renversée de Barkley sortie par Leno, d'un réflexe somptueux (80e). Arsenal a fini par craquer sur un corner joué à deux et conclu par Azpilicueta (2-1, 84e). Mais, trois minutes plus tard, Bellerin a égalisé d'une frappe du gauche et offert à un Arsenal hyper-réaliste un nul méritoire qui n'arrange aucune des deux équipes au niveau comptable (2-2, 87e).

Texte: L’Equipe

AYOBA FAYE

Mardi 21 Janvier 2020 - 22:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter