Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Présidentielle 2019: après une semaine de campagne, au moins 8 morts et plusieurs blessés déjà enregistrés



La première semaine de la campagne électorale pour la présidentielle du 24 février a été macabre. Plusieurs accidents mortels ont été dénombrés. Le bilan fait état d’au moins 8 décès et plusieurs blessés. 

La coalition de Benno Bokk Yakar (BBY) semble être la plus touchée en termes de nombre de victimes. Le plus récent, est celui de la mort tragique du jeune Ibou Diop, âgé de 30 ans, mortellement poignardé au cours d’une bagarre entre les partisans du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur) et ceux de BBY, ce lundi dans la matinée. 

Ce dimanche 10 février sur le chemin de Sédhiou, le véhicule de la gendarmerie a fait plusieurs tonneaux et a enregistré 4 morts sur le coup et une douzaine de blessés. Le convoi n'a certes pas été affecté, mais c’est plutôt un camion de la gendarmerie nationale qui devait faire le jalonnement pour l’arrivée du président sortant, qui a eu un choc.

 Le convoi de Macky a aussi enregistré le samedi un accident. En effet, un véhicule V8 dans lequel avait pris place le « Snapeur du Président sortant », Niang Kharagne Lo, a heurté un Pick-up. Deux blessés ont été dénombrés. 

Le mercredi 06 février, un véhicule qui convoyait les militants de BBY de Thiologne pour assister au meeting de leur candidat à Matam s’est aussi renversé. Cet accident a fait un mort et 14 blessés. 

Une sixième victime du côté de BBY a été enregistré, cette fois-ci, loin de la route. Il s’agit de la dame Aïda Sidibé, 52 ans, décédée le jour de l’ouverture de la campagne suite à un malaise dans les locaux de BBY à Saint-Louis. 

Du coté de la coalition Idy 2019, un mort a été enregistré ce week-end. Son convoi a fait une victime au village de Touba Sam-Sam, après Koumpentoum. Un homme qui tentait de couper la route avec sa moto a été touché par la voiture de tête du convoi. 

La coalition Madické 2019 a également eu sa part de drame. Le mercredi 6 février, le chauffeur du Pr Coumba Ndoffène Ndiaye, chef de parti et soutien de Me Madické Niang, a perdu la vie dans un accident. 
 
  

Aminata Diouf

Lundi 11 Février 2019 - 13:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter