Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Présidentielle Américain: l'écart se réduit dans les États-clés, Donald Trump dénonce "un vol"

L'attente semble interminable aux États-Unis, où les résultats définitifs de l'élection présidentielle ne sont toujours pas connus plus de deux jours après le scrutin. Avec 253 grands électeurs et une légère avance dans l'Arizona et le Nevada, le candidat démocrate Joe Biden semble toutefois le mieux placé pour l'emporter.



Présidentielle Américain: l'écart se réduit dans les États-clés, Donald Trump dénonce "un vol"
Deux jours après le scrutin du 3 novembre qui a enregistré une participation record, les Américains ne connaissent toujours pas le nom de leur prochain président – une première en vingt ans. Le dépouillement se poursuit, dans la nuit de jeudi à vendredi, dans plusieurs États-clés, pour certains débordés par le déluge de bulletins envoyés par correspondance, une méthode de vote favorisée en raison de la pandémie de Covid-19.
 
Alors que 270 grands électeurs sont nécessaires pour être élu, le président sortant, Donald Trump, en comptabilise pour l'heure, 214, contre 264 pour son rival démocrate, Joe Biden. L'agence Associated Press (AP), notre unique source sur l’attribution de ces grands électeurs, alloue déjà les 11 grands électeurs de l'Arizona à Joe Biden. Ce n’est pas le choix d’autre médias qui placent le curseur à 253.
Outre l'Arizona, les derniers résultats attendus sont ceux du Nevada, de la Pennsylvanie, de la Caroline du Nord, de la Géorgie et de l'Alaska. Joe Biden possède une légère avance dans le Nevada, tandis que Donald Trump mène largement en Alaska et possède une avance d'une courte tête dans les trois autres États.

Alors que le décompte des voix se poursuit, Donald Trump a semé le trouble en déclarant avoir remporté l’élection présidentielle. Il a dénoncé des fraudes à plusieurs reprises - la dernière en date étant jeudi soir - sans en apporter la moindre preuve et menace de saisir la Cour suprême.

Son équipe a déjà demandé le recomptage des voix dans le Wisconsin et a déposé des recours en Pennsylvanie et dans le Michigan. Son action en justice dans ce dernier État a toutefois déjà été déboutée par un juge.

En dehors de l'élection présidentielle, les Américains étaient appelés à renouveler l'ensemble de la Chambre des représentants et un tiers du Sénat.

France24

Vendredi 6 Novembre 2020 - 07:54


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter