Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Présidentielle en Guinée: empêchés de voter, des ressortissants guinéens basés à Dakar qualifient Alpha Condé de "dictateur"



Les Guinéens vont élire le 18 octobre prochain leur président. Un scrutin plus que jamais sous haute tension. En effet, après dix années au pouvoir, le chef de l'Etat sortant, Alpha Condé se présente pour un 3e mandat et suscite la polémique suite à un changement controversé de la Constitution. Des Guinéens établis au Sénégal, empêchés de se rendre à leur pays d'origine à cause de la fermeture des frontières, pour accomplir leur droit civique,  vouent aux gémonies le président Alpha Condé et le qualifient de dictateur.  Et c'est le cas de Ablaye Diallo résidant au Sénégal depuis 1972. 

Trouvé dans les ruelles de Médina, ce septuagénaire, qui s'apprêtait à se rendre à la mosquée ne s'est pas fait prier pour aborder la présidentielle en Guinée.  Pour lui, Alpha Condé ne veut d'élection libre et transparente avec la fermeture des frontières et la non tenue du scrutin à Dakar.

"Il (le président Alpha Condé) ne croit pas en Dieu. Il est méchant et n'est pas démocratique. S'il l'était, il allait ouvrir les frontières et permettre aux Guinéens résidents dans d'autres de se rendre en Guinée pour des élections libres et transparentes. Son attitude montre seulement qu'il est un dictateur", s'indigne ce vieux qui jamais n'a été privé de vote. 

Pourquoi les électeurs guinéens ne peuvent pas voter au Sénégal chose qui était possible auparavant. Mamadou Ba,  ce jeune vendeur de Café, trouvé sur son lieu de travail pense connaitre la réponse.   Selon lui : " C'est parce que Alpha Condé ne veut pas la transparence. La preuve, aucun recensement n'a été effectué au moment où je vous parle et aucune information nous a été parvenue à ce sujet.  Nos cartes d'électeurs dorment dans nos chambres et ça me fait mal. Nous prions pour que les élections se tiennent dimanche dans la paix", souhaite ce jeune guinéen. 

Les Guinéens qui constituent la forte communauté étrangère établie au Sénégal avec un taux de 43 % selon une enquête de l'Agence nationale de statistique et l'Organisation mondiale de l'immigration, en date du 17 février 2019, n'auront pas la possibilité de voter pour la présidentielle de 2020 avec la fermeture des frontières et la non-installation de bureau de vote à Dakar.


Fana CiSSE

Jeudi 15 Octobre 2020 - 15:40


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter