Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Présidentielle malgache: toujours pas de candidat pour la mouvance de Ravalomanana

A Madagascar, la mouvance de Marc Ravalomanana doit se décider, et vite. A moins de trois semaines de la fin du dépôt des candidatures pour la présidentielle, les partisans de l’ancien président n’ont toujours pas de candidat. Les principaux leaders du parti se rendront ce week-end en Afrique du Sud pour y retrouver leur chef, toujours exilé. Une décision doit être prise à l’issue de ce « conclave ».



Marc Ravalomanana à l'aéroport de Johannesburg , le 21 janvier 2012
Marc Ravalomanana à l'aéroport de Johannesburg , le 21 janvier 2012
La date limite pour le dépôt des candidatures à l'élection présidentielle malgache approche. A moins de trois semaines de l'échéance, les partisans de l'ancien président Marc Ravalomanana n'ont toujours pas de candidat.

Ce week-end, les dirigeants du parti doivent retrouver leur chef, toujours exilé en Afrique du Sud. Une décision doit émerger de cette réunion. Pour l'instant, deux options sont sur la table : boycotter les élections à venir parce que leur leader n’a pas encore pu rentrer sur la Grande île après quatre ans d’exil, permettrait à la mouvance Ravalomanana de mettre la pression sur la SADC, l’organisation des pays d’Afrique australe en charge de la médiation dans la crise malgache, c’est-à-dire de l’application de la feuille de route qui prévoit le retour de tous les exilés politiques, y compris celui de l’ancien président.

Décrédibiliser l'élection

Sans application intégrale de ce document et sans participation de la principale formation d’opposition, ces élections ne seront de toute façon ni libres, ni crédibles, estiment les leaders de la mouvance.

Mais d’autres pensent également que les divisions du camp du président de la transition Andry Rajoelina et la multiplication des candidatures parmi ses partisans sont autant de chances supplémentaires de remporter le scrutin.

Source : Rfi.fr

Dépéche

Vendredi 12 Avril 2013 - 14:06


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter