Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



RDC : au moins 22 civils tués près de Beni dans une nouvelle attaque des ADF

Vingt-deux corps de civils tués au cours d’une nouvelle attaque du groupe armé Forces démocratiques alliées (ADF) dans la nuit de samedi à dimanche ont été retrouvés dans la région de Beni, dans l’est de la République démocratique du Congo.



RDC : au moins 22 civils tués près de Beni dans une nouvelle attaque des ADF
« Cette nuit, des ADF ont tué des civils à la machette à Ntombi, à l’ouest de Mayimoya. Présentement, on vient de retrouver 22 corps », a déclaré Donat Kibwana, administrateur du Territoire de Beni, dans le Nord-Kivu. « La fouille continue. Les équipes se mobilisent pour récupérer les corps afin de les ramener à la cité pour des enterrements dignes », a-t-il ajouté.

« Nous avons identifié 13 femmes parmi les 22 victimes tuées atrocement par ces hors-la loi. le victimes étaient des agriculteurs. Ce bilan est encore provisoire », a précisé Noella Katsongerwaki, présidente du réseau des organisations de la société civile de Beni-territoire.

L’état-major des FARDC à Beni
La veille, six civils avaient été tués dans une attaque contre la ville de Beni, agglomération de plus de 200 000 habitants où l’armée a installé son état-major pour lutter contre les groupes armés, notamment les ADF.

Lors de cette attaque, samedi, « les ADF ont tué à la machette et à coups de balle. Nous avons enregistré six morts, dont un bébé d’une année », a précisé le procureur militaire, le colonel magistrat Kumbu Ngoma.

À l’origine, les ADF étaient identifiés comme des rebelles musulmans ougandais installés en 1995 dans l’est de l’actuel Congo pour mener des attaques contre Kampala.

JeuneAfrique

Lundi 16 Décembre 2019 - 08:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter