Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



RDC: la peur s’est installée à Manono

RFI poursuit sa série de reportages sur le conflit entre les Pygmées et les Lubas, dans la province du Tanganyika, en République démocratique du Congo. Cette lutte armée entre les deux communautés s'intensifie depuis plusieurs mois. Dans la localité de Manono, malgré le déploiement de l’armée, la population continue de vivre dans la peur.



Dans la province du Tanganyika, depuis le mois juillet, l’ONU a enregistré près de 400 000 déplacés, un bilan encore très provisoire tant certaines zones sont inaccessibles. L’ONU pensait pourtant en avoir fini avec le conflit entre Pygmées et Lubas, même si les revendications des Pygmées à jouir des mêmes droits que leurs voisins n’avaient jamais été véritablement satisfaites.

Les Pygmées n'ont aucune représentation à l’échelle nationale, ni député, ni sénateur. Les leaders dénoncent l’imposition de taxes coutumières ou encore les difficultés pour accéder à la propriété.

Après la mort d’un de leurs chefs coutumiers, lors d’un forum de réconciliation, à Manono, les miliciens pygmées avaient attaqué cette localité, le 20 décembre dernier. Bilan, au moins 40 morts et une centaine de blessés. L'attaque a pris de court les milices Lubas. Malgré le déploiement de l’armée, la population de Manono, aujourd’hui exclusivement Luba, continue de vivre dans la peur.



Samedi 21 Janvier 2017 - 12:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter