Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Rapport Armp : nébuleuse autour de milliards FCFA dépensés pour le TER et le BRT



Rapport Armp : nébuleuse autour de milliards FCFA dépensés pour le TER et le BRT
Le rapport 2018-2019 de l'Autorité de Régulation des Marchés publics (ARMP) a révélé une nébuleuse de plus de 136 milliards FCFA dépensés pour les travaux du Train Express régional (Ter) et Bus rapid Transit (Brt).

Dans le cadre des travaux du TER, les auditeurs ont signalé qu’une lettre de couverture budgétaire indique que le financement du marché est assuré par un accord de financement avec la coopération française non encore conclu et devant faire l’objet de programmation sur les prévisions de tirage sur ressources extérieures de la Loi de finances rectificative 2018. Laquelle n’était pas encore voté par le parlement habilité à cet effet.

Le marché a, par ailleurs, été approuvé le 27 aout 2018, avant la production de l’attestation de couverture budgétaire. L’audit, d’après le document, a aussi mis en cause la procédure concernant les travaux physiques de protection, protection, restauration et entretien des plages de Saly, attribués, en partie, à Getran-décidément pour 16.879.206 FCFA.

Selon le rapport, les justificatifs de publication de l’avis d’appel d’offres dans le portail des marchés publics, n’a pas non plus été produit.

Quant aux travaux du Bus rapid transit, un marché de 136, 3 milliards FCFA a été attribué et l’audit constate qu’un délai anormalement long a été aussi observé entre la date d’ouverture des dossiers de préqualification le 26 juillet 2019 et la date d’examen et d’approbation du rapport d’évaluation desdits dossiers, le 27 décembre 2019.

Toujours dans le cadre de cette procédure, la nature du montant de l’offre financière en chiffres (146.740.000.000) du soumissionnaire Afcons infrastructure limited I, n’est pas précisée.

Il ressort par ailleurs de l’examen du rapport d’évaluation des offres « qu’aucune erreur n’a été décelée le montant de l’offre qui reste inchangé et s’élève 146.740.000.000 ».
 

Salif SAKHANOKHO

Jeudi 10 Décembre 2020 - 08:41


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter