Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Refus de liberté provisoire à Bougazelli : Me El Hadji Diouf monte au créneau et dément



Refus de liberté provisoire à Bougazelli : Me El Hadji Diouf monte au créneau et dément
L’avocat de l’ex-député, Seydina Fall alias Bougazelli, dément l’information relatée par certains médias mercredi, faisant état qu’une liberté provisoire refusée à son client. Selon Me El Hadji Diouf aucune demande n’a jamais été déposée dans ce sens. 

 « Un avocat ne peut pas déposer une liberté provisoire pour un client qui n’a pas encore une liberté provisoire pour un client qui n’a pas encore été entendu par le juge d’instruction », a soutenu d’entrée Me Diouf dans les colonnes du journal "Les Echos".

A en croire la robe noire, il y a une « manipulation de l’opinion » par des individus qu’il tient à  « mettre en garde ». 

« Il ne faut pas s’amuser avec ces cas trop sérieux. Dire qu’on a refusé une liberté provisoire alors qu’on n’a jamais demandé, c’est grave », fulmine-Me. Diouf. Avant son client n’a pas encore été auditionné au fond du dossier. Et, une date n’est pas encore fixée à cause du covid-19. 

L’avocat est toutefois d’avis que Bougazelli, en prison pour une affaire de faux billets, « doit bénéficier d’une liberté provisoire parce qu’il a un dossier médical qui ne permet pas sa présence e, prison. Je pense qu’après son audition, il pourra être libéré, ne serait-ce que pour  ce qui se trouve dans son dossier médical », a-t-il conclu. 

Aminata Diouf

Jeudi 9 Avril 2020 - 11:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter