Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Relations avec Ousmane Sonko et Tullow Oil : l'Ong Oxfam apporte des précisions



Le concert des démentis et autres éclaircissements sur la polémique Ousmane Sonko-Tullow Oil continue. Après l'Initiative pour la transparence des industrie extractives (Itie), l'Ong britannique Oxfam, a produit un communiqué pour apporter des précisions sur les rapports qu'elle a entretenus avec le leader de Pastef Les patriotes.

Tout d'abord Oxfam commence par préciser qu'elle est une "Ong apolitique et non partisane". avant d'ajouter qu'elle s'active "dans la promotion de la transparence dans les industries extractives à travers le monde, dans plus de 70 pays". Et que c'est dans le cadre de la sensibilisation des citoyens sur les enjeux du secteur, qu'elle travaille avec des experts et consultants "pour accompagner le travail des équipes de groupe". Ce qui, selon l'Ong, explique ses contacts avec Sonko.
"C’est ainsi que Oxfam Au Sénégal, pour son programme Gouvernance des ressources minérales et finances publiques au profit des populations vulnérables a eu à collaborer avec plusieurs consultants–formateurs choisis à l’issu d’une procédure régulière de passation de marchés, dont Monsieur Ousmane Sonko, en sa qualité de consultant indépendant pour animer une journée de formation sur la fiscalité dans les industries extractives. L’activité a eu lieu à Saly, du 25 au 28 Avril 2017", peut-on lire dans le document parvenu à PressAfrik.

L'Ong ajoute que Ousmane Sonko a été sur la base d'une proposition technique et financière "suite à un appel d’offres et un processus de sélection respectant les normes de transparence d’Oxfam et de ses partenaires".

Sur ses relations avec Tullow Oil
L'Ong précise que dans le cadre de ses activités à l'échelle mondiale, elle est souvent en contact avec des compagnies minières qui font parties de ses cibles en matière de plaidoyer. Toutefois Oxfam dit n'accepter aucun fonds des compagnies minières. "L'organisation a été en contact avec Tullow Oil sur les questions de transparence et de taxes. Au Ghana et au Kenya un projet pilote sur le consentement Libre, Informé et Préalable (CLIP) des communautés visées par les projets miniers, pétroliers ou gaziers a été mis en œuvre. Dans le comté de Turkana (Kenya) une étude indépendante sur le respect des principes du CLIP par des sociétés minières a été réalisée et Tullow Oil a été présent avec beaucoup d'autres participants lors de la présentation des résultats de l’étude au Ghana en Décembre 2018", lit-on dans le communiqué.

AYOBA FAYE

Mercredi 16 Janvier 2019 - 15:06


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter