Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Sénégal : « l’indépendance d’un juge est fondée sur sa morale, son éthique et ses vertus », selon ancien juge au Conseil constitutionnel



Sénégal : « l’indépendance d’un juge est fondée sur sa morale, son éthique et ses vertus », selon ancien juge au Conseil constitutionnel

Le Pr Babacar Kanté, ancien juge au Conseil constitutionnel, a soutenu que l’indépendance d’un juge est fondée sur sa morale, son éthique, ses vertus et ses qualités personnelles, ajoutant qu’aucune loi ne peut garantir l’indépendance d’un juge quand il ne veut pas l’être, lors d’un atelier.


Pr Kanté s’est dit révolté, car la justice constitutionnelle n’est pas là pour déclarer qui est élu. Il est fondamentalement là pour défendre les droits fondamentaux parce que les individus ne peuvent pas saisir directement le Conseil constitutionnel.


A l’en croire, le Conseil constitutionnel ne peut être saisi que par cinq (5) personnalités en matière de contentieux constitutionnel. Il s’agit du président de la République, du Premier ministre, de l’Assemblée nationale de 1/10 des députés et parfois d’un ministre. En plus, il y a la Cour d’appel ne cas d’exception d’inconstitutionnalité.


Ancien membre du Conseil constitutionnel ayant bouclé un mandat de six ans, il a indiqué que le juge constitutionnel ne doit plus de cacher derrière l’obligation de réserve. « Notre rôle, c’est d’être le rempart contre le recours à l’arbitrage. On a l’impression que dès lors qu’on est nommé par le président, on est pas indépendant ».


Et d’ajouter : « d’abord ce n’est pas vrai. Et j’en suis un exemple vivant. Je peux vous juger que je n’ai jamais rencontré le président de la République Abdoulaye Wade avant ma nomination. Il ne me connait pas, je ne le connais pas. J’ai fait six ans, je n’ai jamais reçu un appel téléphonique d’aucune autorité de ce pays ».


Salif SAKHANOKHO

Vendredi 26 Juillet 2019 - 10:18


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter