Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Sketchs stigmatisant les seréres : le collectif "Niel Simel" exige leur « arrêt immédiat » et met en garde les producteurs



Sketchs stigmatisant les seréres : le collectif "Niel Simel" exige leur « arrêt immédiat » et met en garde les producteurs
Le collectif "Niel Simel" dénonce la représentation "irrespectueuse et caricaturale" de l'ethnie Sérère dans certains sketchs produits et diffusés sur Internet et par certains médias. Dans un communiqué transmis à PressAfrik, le collectif dirigé par Iyane Demba Tine exige leur « arrêt immédiat », avant de mettre en garde les télévisions et les producteurs. 

« Nous avons constaté, depuis longtemps, avec le téléfilm "Maba quitte le Sine" et le personnage grotesque de Khemess, et particulièrement pendant le ramadan passé, un ensemble de sketchs, de séries télévisées, qui ont en commun, de mettre en scène le personnage du "seereer" pour le ridiculiser, le désignant souvent par "Seereer" ou "Boy », disent-ils dans le communiqué.

M. Tine et compagnie ont cité "Gallé no stress", sur la TFM, ou le personnage s'appelle " boy seereeer" et " Seereer" dans le générique, "Kooru Jongama" sur Sunuyeuf, ou il y a encore une actrice jouant le clown qu'on présente dans le générique comme " Seereer bi ci keurgui" ect.

Selon eux, c'est comme si ces producteurs et ces chaînes de télévision s'étaient concertés dans cette entreprise, vouée à l'échec, pour donner au seereer une image qui contraste nettement avec ce qu'il est: « des hommes dignes et honnêtes. Ces sketchs et téléfilms présentent le seereer sous des « images négatives et dégradantes telles que la bouffonnerie, le vol, la niaiserie, entre autres ».

Pour toutes ces raisons, ils exigent, et avec la plus grande fermeté « l'arrêt immédiat de la diffusion de ces sketchs et téléfilms stigmatisants, et le retrait des vidéos sur internet. Ils appellent les producteurs et responsables de chaînes de télévision mettent un terme, dans les sketchs, téléfilms, livres... à cette honteuse de dévalorisation de l'image du Seereer.

« Que plus personne ne donne à un acteur un nom lié au peuple Seereer, du type "Boy Seereer", "Seereer", et aussi l'arrêt de l'ethnicisation des acteurs seereers. Nous mettons en garde les chaînes de télévision et les producteurs qui persisteront dans de tels agissements. Nous prenons à témoin l'opinion nationale sur notre volonté de paix, mais dans le respect. Nous avons conscience du rôle fédérateur que notre communauté joue dans le renforcement de l'unité nationale, et ce rôle n'est nullement concerné, mais nous n'entendons pas le sacrifier à l'autel de la déconsidération », tonnent-ils.

Ainsi, au nom de la préservation de la cohésion sociale le collectif lance un appel aux producteurs, acteurs, entreprises de presse et bailleurs de fonds qui participent à la réalisation et à la diffusion de ces téléfilms et sketchs qui véhiculent des images dégradantes, au respect de toutes les communautés sans distinction aucune, bref à la dignité humaine.

Tine et Cie exhortent le Ministre de la Culture et de la Communication, au nom de la promotion des valeurs positives que l'école sénégalaise véhicule à travers les leçons de vivre ensemble" de jouer pleinement son rôle éducateur et de veille.


Ndeye Fatou Touré

Jeudi 19 Mai 2022 - 16:58


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter