Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Syrie: le martyre d'Alep semble n'avoir aucune fin

En Syrie, la violente offensive lancée par le régime et ses alliés sur les quartiers de l'est d’Alep, contrôlés par une coalition jihadiste et islamiste, s’est poursuiviie ce samedi. Les bombardements, accompagnés de combats au sol, auraient tué 32 civils, selon un bilan provisoire.



Toutes sortes d’armes sont utilisées dans le pilonnage de l'est d’Alep, indique notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh : des mortiers, des canons de gros calibre, des avions, et aussi des hélicoptères. Les bombardements, d’une violence inouïe, ont visé les quartiers proches des lignes de démarcation qui coupent la ville en deux. Les destructions sont considérables et les services de secours dépassés.
 
Selon des témoignages recueillies par des agences de presse, des immeubles sont entièrement rasés et des habitants se trouveraient sous les décombres. Les victimes se comptent par dizaines.
 
Damas veut reconquérir toute la ville
 
Ce pilonnage s’est accompagné d’une offensive de l’armée syrienne et de ses alliés au sol. Leur objectif est clairement d’occuper, dans une première étape, les quartiers de Ramoussa et de Cheikh Saïd, au sud de la ville.
 
Damas n’a d’ailleurs pas caché son intention de reconquérir toute la ville. Des sources militaires ont précisé que le pilonnage pouvait durer des heures ou des jours avant l’assaut final, qui est maintenant possible après l’arrivée de renforts, dont des milliers de Libanais, d’Iraniens et d’Irakiens.
 
Selon des sources à Alep, l’armée gouvernementale a commencée à grignoter du terrain au sud de la ville. Les combats se déroulent à l'arme automatique et à la grenade, parfois d’une maison à l’autre, dans une zone urbaine densément peuplée. Les snipers de l’armée syrienne et de ses alliés surplomberaient, désormais, le quartier de Cheikh Saïd.
 
Bombardements incessants
 
Contacté par RFI ce samedi 24 septembre au matin, un habitant d'Alep travaillant dans l'un des hôpitaux de la ville nous confirme que les bombardements ont été incessants depuis l'aube. « Il y de nombreux civils tués et de nombreux blessés » nous dit-il. D'autres sources décrivent la mort, ce matin, de sept habitant d'Alep, fauchés par l'explosion d'une bombe alors qu'ils étaient sortis pour faire des courses alimentaires.
 
Selon plusieurs autres témoignages, de très nombreuses familles de la partie rebelle d'Alep ont préféré rester terrées chez elles. La stratégie du régime et de son allié russe semble assez claire : pousser les civils à quitter cette partie d'Alep tenue par la rébellion afin de la reconquérir par les armes. Il sera question aujourd'hui de la situation en Syrie à Boston. Le chef de la diplomatie américaine John Kerry reçoit ses homologues britanniques, français, allemand et italien. Des Occidentaux qui semblent impuissants face au cauchemar que vivent les habitants d'Alep.
 


Source: Rfi.fr 



Lundi 26 Septembre 2016 - 08:56