Syrie : les frappes israéliennes ont fait au moins 23 morts

Les tirs de missiles opérés par Israël dans la nuit de mercredi à jeudi ont tué plusieurs soldats syriens et alliés du régime. Tsahal a utilisé 28 avions selon Moscou, qui se dit préoccupé.



Les frappes nocturnes menées en Syrie par l'armée israélienne ont tué au moins 23 combattants, dont cinq soldats syriens, parmi lesquels un officier, et 18 membres de forces alliées du régime, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
 
Les tirs de roquettes attribués à l'Iran n'ont pas fait de victimes
Selon le lieutenant-colonel Jonathan Conricus, porte-parole, l'armée israélienne aurait ouvert le feu en riposte à des tirs de roquettes attribués à l'Iran, sur le plateau du Golan. Des tirs qui n'ont pas fait de victimes, quatre des projectiles ayant été interceptés par les systèmes de défense anti-aériens, les autres étant retombés en dehors d'Israël, selon Tsahal.

ouest-france.fr

Jeudi 10 Mai 2018 - 13:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter